Coupe arabe u17. ce soir à 20h finale Algérie - Maroc : Les Verts pour une première historique

08/09/2022 mis à jour: 17:41
24730
Plus qu’une marche sépare Mohamed Ali Salah Ziad et ses coéquipiers du titre arabe

Le grand jour est arrivé pour la sélection algérienne de football de U17 qui disputera, ce soir, à partir de 20h au stade Abdelkrim Kerroum de Sig, la finale de la 4e édition de la Coupe arabe face au voisin, le Maroc. Le chemin pour atteindre ce stade de la compétition a été long pour les deux formations. 

Après avoir dominé le groupe A en terminant première de son groupe devant l’Arabie Saoudite, la Palestine et les Emirats arabes unis avec trois victoires de suite (10 buts marqués et 0 encaissé), les Algériens ont dû recourir aux tirs au but afin de pouvoir éliminer la Tunisie en quarts, puis l’Arabie Saoudite en demi-finale. 

Le Maroc, lui, a très mal débuté la compétition dans le groupe C en concédant un revers d’entrée devant l’Irak (1-2). Il a fini par se reprendre devant la Mauritanie (1-0) et les Comores (1-0). Les poulains de Saïd Chiba sont montés en puissance par la suite. Ils ont d’abord battu en quarts de finale l’un des grands favoris, l’Egypte (2-0) avant de récidiver en demi-finale en s’imposant sur le même score devant la surprenant Yémen sur le même score de 2 buts à 0. 

Le duel maghrébin de ce soir sera très indécis en raison des forces en présence des deux sélections, qui semblent très proches l’une de l’autre. L’entraîneur algérien Arezki Remmane n’a toutefois pas caché son ambition dès le coup d’envoi de la compétition de voir son équipe atteindre la finale. 

C’est chose faite aujourd’hui. Il espère à présent que ses éléments pourront aller jusqu’au bout et décrocher le premier titre, qui serait historique. «La finale sera purement sportive où la priorité sera donnée au jeu. Les deux équipes ont progressé depuis le dernier tournoi UNAF organisé à Alger, elles ont gagné davantage de maturité», précise-t-il. 

Pour pouvoir décrocher ce trophée, le sélectionneur algérien mise sur la solidité d’un ensemble qui a su garder la tête froide tout au long de la compétition en parvenant à sortir de la compétition des sélections comme la Tunisie ou encore l’Arabie Saoudite, qui avaient déjà réussi par le passé la décrocher ce trophée. Remmane compte aussi sur l’apport du public. «Le public nous a beaucoup aidés et il va continuer à nous soutenir le jour de la finale. Les joueurs doivent s’habituer à ces ambiances, car cela fait partie également du processus de leur formation», note-t-il. 

De son côté, le sélectionneur marocain Saïd Chiba estime que son équipe a déjà réussi son objectif en atteignant la finale, mais il ne serait pas du tout contre l’idée de voir son équipe triompher à l’issue de cette compétition. Il dira à propos de ce match : «La finale promet beaucoup sur tous les plans. Elle sera d’un très bon niveau, comme l’a été cette compétition. Les deux équipes ont pratiquement les mêmes caractéristiques. 

L’enjeu ne doit pas tuer le jeu». Il faut savoir que jusqu’à aujourd’hui, trois pays ont remporté ce trophée, à savoir l’Arabie Saoudite (2011), la Tunisie (2012) et l’Irak (2014). Après la Coupe arabe, l’Algérie devra également abriter au mois d’avril 2023 la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.