Coupe arabe U17. Algérie - Émirats Arabes Unis Aujourd’hui à 17h à Sig : Une simple formalité pour les Verts

29/08/2022 mis à jour: 22:35
2910
Photo : D. R.

Bien qu’assurés de terminer à la première place du classement, les Algériens veulent boucler la phase des poules avec un troisième succès de suite.

Déjà qualifiée au stade des quarts de finale de la Coupe arabe des U17 après deux victoires consécutives face à la Palestine (5-0) et le Soudan (2-0), la sélection algérienne, drivée par le coach Arezki Remmane, accueillera cet après-midi, à 17h, au stade de Sig, la sélection des Emirats arabes unis pour le compte de la 3e journée du groupe A. Bien qu’assurés de terminer à la première place du classement, les Algériens veulent boucler la phase des poules avec un troisième succès de suite, eux qui ont réussi deux succès avec 7 buts marqués et 0 but encaissé.

En tout cas, les coéquipiers de Younès Bidani seront largement favoris devant des Emiratis, qui n’ont récolté qu’un seul point dans ce tournoi avec un nul face à la Palestine (0-0) et un revers subi d’entrée devant le Soudan (0-2).

Pour se qualifier, les Emiratis devront gagner devant les Algériens et miser sur un revers du Soudan devant la Palestine. L’autre opposition du groupe opposera le Soudan à la Palestine au stade de Mostaganem. Avec 3 points en deux rencontres, les Soudanais semblent proches de la qualification aux quarts de finale beaucoup plus que les Emiratis ou les Palestiniens.

Qualification ouverte dans le groupe B

Comme l’Algérie (groupe A), l’Irak (groupe C) et l’Egypte (groupe D) ont validé, eux aussi, leur qualification après deux victoires de suite. On ne peut pas dire autant du groupe B, où trois formations luttent toujours pour une place au prochain tour. Hormis Oman, qui a perdu ses deux matches (0 point), le Yémen (4 points), la Libye (4 points) et la Tunisie (2 points) sont toujours dans la course à la qualification. Et à ce propos, il y aura ce soir à 20h à Mostaganem un «explosif» Yemen – Libye.

La Tunisie avec ses deux points pourrait profiter de la défaite de l’une ou l’autre formation, mais elle devra d’abord s’imposer devant Oman. Une mission parfaitement dans les cordes des «Aigles de Carthage».

Dans le groupe C, l’Irak (6 points) devra terminer la compétition à la première place, surtout qu’elle va affronter la Mauritanie déjà éliminée. Par contre, la seconde place se jouera entre les Comores et le Maroc, qui comptabilisent le même nombre de points (3) et la même différence de buts (0).

L’Arabie Saoudite dans le groupe D est bien placée pour suivre le chemin de l’Egypte, déjà qualifiée. Avec trois points, les Saoudiens seront opposés au Liban, qui a subi une cinglante défaite lors de la seconde journée devant l’Egypte sur le score de 9 à 0. L’Egypte devrait dérouler devant la Syrie, auteur d’un point après deux journées et défait difficilement par l’Arabie Saoudite (3-4) lors de la précédente journée. 

Fin de tournoi pour Yazim Issam

La Commission de discipline de l’UNAF a eu la main lourde à l’endroit de Yazim Issam (Algérie), exclu lors de la rencontre Algérie-Soudan (2-0) disputée vendredi à Mostaganem. Le jeune joueur a été l’auteur d’un vilain geste (gifle) sur un adversaire. Il a été suspendu jusqu’a la fin du tournoi, c’est à dire au moins 4 matches. Il reste à espérer qu’il y aura un appel de la FAF et qui débouchera sur la réduction de la sanction. Toujours est-il que le geste du jeune joueur algérien est condamnable. Yazid Ouahib

Copyright 2024 . All Rights Reserved.