Corée du Nord: Kim Jong Un pourrait bien avoir choisi sa fille pour lui succéder, selon Séoul

18/03/2024 mis à jour: 23:13
1169

La possibilité que la fille de Kim Jong Un, Ju Ae, soit choisie pour lui succéder à la tête de la Corée du Nord a été soulevée par le ministère de l'Unification sud-coréen. Les médias nord-coréens l'ont qualifiée de «grande personne de conseil», un titre généralement réservé aux plus hauts dirigeants du pays et à leurs successeurs. 

Cela a renforcé les spéculations selon lesquelles Ju Ae pourrait être désignée pour prendre la relève de son père, Kim Jong Un, marquant ainsi la troisième succession héréditaire dans l'histoire de la Corée du Nord depuis sa fondation en 1948.

Ju Ae est apparue aux côtés de son père lors d'événements publics majeurs et est souvent décrite comme une «enfant adorée» par les médias nord-coréens. Elle a été révélée au monde en 2022 lors d'un tir d'essai de missile balistique intercontinental (ICBM). Depuis, elle est régulièrement présente lors de divers événements officiels aux côtés de Kim Jong Un.

Initialement, les autorités sud-coréennes avaient indiqué que Kim Jong Un et sa femme Ri avaient eu un fils en 2010, suivi de Ju Ae. Cependant, en 2023, le ministère de l'Unification sud-coréen a déclaré qu'il était incapable de confirmer l'existence du fils de Kim Jong Un. Si Ju Ae était effectivement choisie pour succéder à son père, cela marquerait une évolution significative dans la politique de succession en Corée du Nord.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.