Coopération panarabe : Zitouni pour l’élargissement des échanges

13/05/2024 mis à jour: 13:58
1015
Photo : D. R.

Nous devons aujourd’hui travailler ensemble et intensifier nos efforts pour atteindre l’intégration économique arabe escomptée et réaliser le développement durable auquel nous aspirons, à travers l’édification d’une base économique solide pour nos pays arabes».

C’est ce qu’a déclaré hier le ministre du Commerce et de la promotion des exportations, Tayeb Zitouni  dans une allocution prononcée lors de la réunion du Conseil arabe économique et social au niveau ministériel, préparatoire au 33e Sommet arabe qui se tiendra au Royaume de Bahreïn. Il appelle ainsi à travailler intensément pour concrétiser l’intégration économique arabe et élargir la coopération commerciale.

C’est l’un des objectifs de la réunion qui se veut par ailleurs une opportunité pour promouvoir l’action Socio-économique et le développement. Au terme de son allocution, le ministre s’est dit dans ce sens convaincu que le Sommet Arabe de Bahreïn contribuera de manière «efficace» à la promotion de l’action arabe commune, notamment en abordant des questions qui soutiennent la coopération bilatérale dans les domaines économique et social, et d’autres liées au soutien à la résistance du peuple palestinien, outre les stratégies de coopération dans différents domaines tels que la jeunesse, la sécurité, la sécurité hydrique et le tourisme.

L’ordre du jour de cette réunion prévoit l’examen de 12 clauses, dont le rapport du Secrétaire général de la Ligue arabe sur l’action arabe sociale et le développement arabe commun, et le plan d’intervention d’urgence pour faire face aux répercussions économiques et sociales de l’agression sioniste en Palestine, une clause introduite sur la base d’un mémorandum soumis par l’Etat de Palestine.

«Nous devons tous, plus que jamais, agir en tant que bloc et à travers les différentes structures et organisations de l’action arabe commune pour veiller à la mise en œuvre des décisions découlant du Sommet arabe, en particulier celles qui renforcent notre soutien inconditionnel à la résistance du peuple palestinien », a noté le ministre dans ce sillage.

Et  d’évoquer  la « conjoncture difficile » qui marque la tenue de la réunion du CESA préparatoire au Sommet arabe. Le programme  comprend également une clause sur les progrès réalisés dans le dossier de la grande zone arabe de libre échange (GZALE), la création de l’Union douanière arabe (UDA), la stratégie arabe pour la jeunesse, la paix et la sécurité (2023-2028), ainsi que la stratégie arabe de formation et d’éducation professionnelle et technique mise à jour (2023), sur la base du mémorandum de l’Organisation arabe du travail, indique le communiqué rendu public à cet effet.
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.