Conseil de la nation : Goudjil casse sa feuille de route

12/09/2023 mis à jour: 11:27
1086
Photo : D. R.

Le président du Conseil de la nation, Salah Goudjil, a présidé, hier, une réunion du bureau du Conseil élargie aux présidents des groupes parlementaires et au contrôleur parlementaire, consacrée à la répartition des tâches entre les membres du bureau, indique un communiqué de la Chambre haute du Parlement.

A l'entame de la réunion, M. Goudjil a appelé les nouveaux membres à «persévérer dans l'accomplissement de leurs missions, chacun en ce qui le concerne, en vue de hisser le niveau de performance de cette institution constitutionnelle». Il les a appelés également à «ne ménager aucun effort pour maintenir la cadence de l'activité de contrôle législatif du Conseil de la nation et tout ce qui se rapporte à la diplomatie parlementaire».

Ainsi, le président du Conseil de la nation a rappelé la densité de l'ordre du jour de l'actuelle session parlementaire en termes de «projet de loi», auquel s'ajoutent «le débat de la Déclaration de la politique générale du gouvernement, l'amendement du règlement intérieur du Conseil conformément à la Constitution du 1er novembre 2020 et la loi organique, fixant l'organisation et le fonctionnement de l'Assemblée populaire nationale et du Conseil de la nation ainsi que les relations fonctionnelles entre les Chambres du Parlement et le Gouvernement».

A cet égard, M. Goudjil a demandé au comité concerné de réviser le règlement intérieur du Conseil «en accélérant le rythme de ses travaux en vue de parvenir, dans les plus brefs délais, à une formulation approfondie et élargie qui conduira à une réponse aux problèmes qui ont surgi lors de l'élaboration du règlement intérieur en vigueur».

Il a également réaffirmé la nécessité de programmer au cours de cette session «les deux projets de code communal et de wilaya, et la nécessité de préparer une conférence parlementaire regroupant divers acteurs et secteurs concernés pour aborder ce sujet».

Dans un autre contexte, le bureau du conseil qui a salué «le projet de développement initié par le président de la République,  Abdelmadjid Tebboune, appelle à l'implication de toutes les forces vives et des masses citoyennes dans le renouveau politique et économique qui s'opère sous la conduite du président de la République et la restauration de la dynamique de développement, non seulement économique, mais aussi politique, institutionnelle et stratégique, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur».

Il a également souligné «l'implication des membres du Conseil dans ce processus qui vise à construire un Etat pour tous et à renforcer le front interne», conclut le communiqué. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.