Concours du village le plus propre : L’APW recueille quatre-vingts candidatures

10/09/2022 mis à jour: 00:14
3855
Le village Azra

La dynamique créée par le concours du village le plus propre de la wilaya de Tizi Ouzou lancé par la l’APW continue de se manifester à travers les quatre coins de la région. 

Cette année aussi l’on relève un engouement remarquable pour la participation à cette compétition dédiée à la mémoire de l’ancien président de l’APW, Rabah Aïssat. Quatre-vingt participants sont en lice pour prétendre décrocher les dix prix mis en jeu lors de la 9e édition de ce rendez-vous. «La commission d’évaluation des villages en lice au concours Aissat Rabah du village le plus propre vient de terminer sa mission, puisque l’ensemble des villages participant à cette édition, ont été visités et notés. 

Cette commission présidée par M. Hachimi Radjef, a été reçue mercredi par le vice-président de l’APW, Sidali Youcef, qui n’a pas manqué de féliciter l’ensemble des membres pour le travail accompli durant cette période estivale et de rappeler l’importance du concours. Les visites d’évaluation ont débuté le 20 juillet dernier», souligne-t-on au niveau de l’APW de Tizi Ouzou.

 Le président de la même assemblée de wilaya, Mohamed Klaleche, estime que l’objectif de ce concours est de rendre à la wilaya de Tizi Ouzou son image d’antan quand la propreté était le maître-mot dans les villes et villages de la région. «Le concours a permis de faire sortir des localités de l’anonymat et d’attirer des visiteurs. Nous devons souligner l’importance que revêt le concours en termes de propreté, de la protection de l’environnement, de l’action collégiale et du vivre ensemble dans des espaces sains, tout en rappelant la valeur symbolique d’entamer les visites d’évaluation par la commune de Aïn Zaouia, d’où Rabah Aissat est originaire», a-t-il déclaré. 

Il est utile de préciser également que cette compétition environnementale implique, dans son déroulement, des représentants de plusieurs secteurs d’activités, dont certains sont même intégrés dans le comité d’évaluation comme la santé, la culture, les services des forêts, le tourisme et l’environnement.

 Il s’agit d’un travail en symbiose pour évaluer des villages en lice dans ce concours qui a réussi à ressusciter les valeurs de solidarité pour l’intérêt général. D’ailleurs, des mois avant l’annonce de la période des candidatures, des citoyens engagent d’importants travaux de nettoyage, d’embellissement et de construction à l’intérieur de leurs villages sous la coupe des comités de village et du mouvement associatif. 
 

Attraction touristique
 

Des projets ont été réalisés avec les cotisations des citoyens qui se mobilisent pour faire de leurs bourgades des lieux d’attraction pour les visiteurs. L’exemple du village Azra, dans la commune de Tigzirt, qui a décroché le 1er prix de l’édition précédente, est édifiant à plus d’un titre puisque cette localité est devenue, depuis l’obtention de la distinction, une destination prisée par les touristes de différents horizons. Des délégations de représentants diplomatiques de plusieurs pays, dont la Pologne, la Russie et les USA, ont effectué des visites à Azra où la mobilisation des habitants est toujours maintenue pour faire durer cette organisation. 

Même chose dans les autres villages primés dans le cadre du même concours. Sahel, détenteur du trophée de la 7e édition, accueille régulièrement des visiteurs tant la beauté et la splendeur de cette localité, sise dans la commune de Bouzeguene, attirent notamment les férus de l’art surtout lorsqu’on sait que le festival Raconte-art organisé à Sahel a drainé des dizaines de milliers de visiteurs. 

L’organisation de cette manifestation a donné aussi une autre dimension marquée par un métissage interculturel. Tiferdoud, dans la daïra de Ain El Hammam, qui a eu le prix de l’année 2017, garde toujours cette dynamique d’autogestion pour entretenir les espaces et les infrastructures réalisés. 

La question de la gestion des déchets est également l’un des critères prépondérants du comité d’évaluation. Les habitants de beaucoup de villages organisent le tri à la source, une méthode qui a donné ses résultats puisqu’il y a même des comités de village et des associations qui engagent des jeunes pour la collecte, notamment le plastique qui est vendu ensuite aux transformateurs. 

La même ambiance règne toujours à Azemmour Oumeriem (Tirmitine), Iguersafen (Idjer), Boumessaoud ( Imsouhal) et pratiquement dans tous les villages primés durant les différentes éditions du concours Rabah Aïssat pour la protection de l’environnement dans la wilaya de Tizi Ouzou qui ne cesse de devenir une activité ancrée dans l’esprit de la population locale qui est mobilisée pour l’amélioration du cadre de vie des citoyens. 

Par ailleurs, rappelons que Hachimi Radjef, président de la commission santé, hygiène et protection de l’environnement au sein de l’APW de Tizi Ouzou, avait déclaré à El Watan que l’un des objectifs essentiels de ce concours est d’aboutir surtout à l’éradication des décharges sauvages. C’est pour cela, avait-il précisé, que, depuis la dernière édition, de nouveaux critères ont été intégrés dans le barème d’évaluation.

 Il s’agit, entre autres, de l’aménagement et l’entretien de la voie publique, des alentours et des espaces communs des collectivités. M. Radjef avait souligné aussi que plusieurs travaux de recherche sur des thématiques ayant trait à la protection de l’environnement dans la wilaya de Tizi Ouzou sont en cours de réalisation à l’université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou. 

Enfin, dans quelques semaines, les noms des nouveaux lauréats de l’édition 2022 seront dévoilés au grand bonheur des villageois qui ont consacré, des mois, voire des années, à travailler pour rendre leurs villages propres et embellis.  

Copyright 2022 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer