Commune de Khanguet Sidi Nadji (Biskra) : La résurrection du noyau originel se poursuit

23/03/2022 mis à jour: 02:41
1126
Cette manifestation a connu un véritable succès populaire ( photo : El Watan)

Du 15 au 25 mars, l’APC de Khanguet Sidi Nadji, la direction du tourisme et de l’artisanat de Biskra, l’Association nationale des commerçants et artisans (Anca) et des associations de promotion du tourisme et des référents culturels traditionnels des Ziban ont conjugué leurs efforts pour redonner vie au noyau originel de ce village ancestral connu pour avoir été un centre de rayonnement culturel et religieux et un repaire pour les combattants de la guerre de libération nationale, mais dont les vieilles bâtisses en terre battue ont été abandonnées à leur triste sort depuis des années. 

Aménagée en échoppes abritant des fast-foods, des produits de l’artisanat et des ateliers de couture traditionnelle et d’artistes, la ruelle principale de l’ancien noyau de Khanguet Sidi Nadji connaît une effervescence retrouvée grâce à «cette manifestation commerciale, culturelle et touristique visant la résurrection de ce vieux village», soulignent les organisateurs qui ont prévu des aires de jeux et de distraction pour les enfants et des activités pour les familles. 

Durant cette décade, les visiteurs ont été invités à visiter les anciennes mosquées et les maisons étagées en terre de à participer à une myriade de démonstrations de baroudeurs, de jeux équestres, de groupes folkloriques et d’exposition de produits artisanaux et de tableaux artistiques mettant en valeur des scènes de la vie quotidienne de l’ancien temps. «C’est un bonheur de participer à cette manifestation rendant hommage à Khanguet Sidi Nadji qui abrite une activité à la hauteur de son illustre passé. 

Si quelques aménagements étaient réalisés couplés à des actions publicitaires plus poussées pour attirer les visiteurs, cette manifestation démontrant que ce vieux hameau a les qualités et les potentialités pour devenir une escale touristique de choix gagnera en renommée. Notre souhait est de faire de ce vieux village comme beaucoup d’autres à travers la wilaya un pôle touristique générateur de revenus pour des dizaines d’intervenants», a commenté Abdelmadjid Bessam, membre actif de l’office de développement du tourisme et féru d’art architectural des anciens douars et ksours de Biskra. 

Située à 90 km à l’est de Biskra au pied du mont Ahmar Khaddou au sud de la chaine montagneuse des Aurès, Khanguet Sidi Nadji pourrait être incorporée dans un circuit touristique pour les nationaux et les touristes étrangers. «Les visiteurs y trouveront matière à alimenter leurs sens de la découverte et aussi profiter d’une villégiature dans une région d’Algérie à la beauté authentique et ensorcelante», notent les initiateurs de cette initiative. 

Cette dernière s’est déroulée dans d’excellentes conditions sécuritaires et climatiques ainsi qu’une bonne ambiance pour la grande joie des visiteurs affluents de plus en plus nombreux au fur et à mesure que les jours passent, a-t-on relevé.

Copyright 2023 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer