Comment fabriquer soi-même cahiers et livres scolaires de la rentrée

29/08/2022 mis à jour: 23:27
2884

Cheb Macron étant parti avec ses K7 et les drapeaux français accrochés aux poteaux rangés, on peut se reconcentrer sur les questions intérieures. Pas celle du qui ou quelle entreprise fabrique autant de drapeaux français en Algérie pour en mettre autant sur les routes, mais celle de la rentrée scolaire, dont la date est entourée d’un flou comme s’il s’agissait du lancement d’une navette spatiale. 

Avec le prix des livres, cahiers, trousses, règles, compas et autres instruments de torture, ce qui coûte près de 2000 DA par élève, comment faire ? Une vétérinaire de Oued Tlelat a trouvé la solution, planter du papyrus, cet antique végétal que l’on voit dans tous les jardins d’Algérie comme décoration alors que son utilisation remonte à 5000 ans par les Egyptiens, qui assemblaient perpendiculairement ses tiges coupées pour les écraser afin de libérer le suc de la plante qui agit comme une colle. 

Une fois le tout séché au soleil, il y en a en Algérie et il est pour l’instant gratuit, le papier est prêt, pour des cahiers. Pour les livres, il faut ensuite télécharger les manuels scolaires sur internet et les réécrire sur le papyrus avec de l’encre tirée de la laine de mouton, suivant une technique ancestrale, récupérer la laine qui aujourd’hui est jetée, la brûler puis la piler, la tamiser et y ajouter de l’eau de fleur d’oranger, du jus d’oignon et de la gomme arabique pour le fixateur. 

La pâte noire obtenue est ensuite diluée avec de l’eau pour avoir l’encre à la densité souhaitée. Le tour est joué, gratuitement. Petit problème, entre la plantation, la récolte du papyrus et la fabrication de l’encre, c’est déjà trop tard pour la rentrée 2022. Mais pour l’année prochaine, s’il y en a une, autant s’y prendre maintenant. Faut-il écrire ? Comme chantait El Anka, «li ma qrach 3lach ikteb ou ikhesser 7ibr dwaya ?» autrement dit en anglais, «celui qui n’a pas lu pourquoi écrit-il, en gaspillant l’encre de la laine du mouton ?» Bref, bonne rentrée à ceux qui ne s’en sortent pas.

Copyright 2022 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer