Cité Cosider à Bordj El Bahri : Les entrées de la cité encombrées

07/03/2022 mis à jour: 12:06
APS
701

La cité Cosider est ceinturée par des vendeurs informels qui s’y sont installés durablement. Les commerçants informels continuent d’occuper les moindres espaces attenants aux immeubles. Les accès à la cité sont obstrués par les étals de ces marchands qui ont élu domicile durablement dans les entrailles de la cité. 

L’anarchie et l’insécurité sont devenues des phénomènes inhérents à ce lieu d’habitation. «Nous lançons un appel urgent aux autorités afin qu’elles interviennent et mettent un terme à notre calvaire», confie un résident avant d’ajouter : «Plusieurs résidents ont préféré vendre leurs logements est changer de quartier». 

En plus des accès qui sont obstrués, la cité croule sous une insalubrité qui confère aux abords de la cité des allures de décharge publique. «Les vendeurs laissent leurs détritus à même la chaussée et sur les trottoirs. Les odeurs qui en émanent durant la journée rendent l’air irrespirable. La nuit, nous passons le plus clair de notre temps à batailler contre les insectes volants et autres parasites attirés par les ordures et les déchets», déplore un habitant de la cité.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.