Chlef : Une délégation  de l’APN s’enquiert de la situation des investissements

15/02/2023 mis à jour: 13:07
1171

Une délégation de l’Assemblée populaire nationale (APN ) de la commission des affaires économiques, du développement, de l’industrie, du commerce et de la planification, séjourne depuis hier, mardi, à Chlef en vue de s’enquérir de la situation des investissements et du foncier industriel dans la wilaya. Accompagnée du wali de Chlef, la commission parlementaire a, d’abord, entendu un exposé sur la situation du secteur de  l’industrie dans la wilaya. Il en ressort notamment que 14 projets industriels ont pu être relancés grâce à la levée des contraintes sur lesquelles ils butaient. 09 d’entre eux, selon l’exposé, ont déjà été lancés et les 05 autres sont en voie de l’être. La commission de l’APN a ensuite visité l’ancienne zone industrielle d’Oued Sly, à l’ouest de la ville de Chlef. Celle-ci abrite les grands complexes industriels publics, tels que la cimenterie de l’ECDE, les unités de plasturgie, la nouvelle verrerie ainsi que l’usine de céramique, des faïenceries et des briqueteries réalisées par des opérateurs privées. Cette zone s’étend sur une superficie de 215 hectares repartis en 86 lots. De là, la délégation s’est rendue à la nouvelle zone industrielle de Boukadir dont l’aménagement de l’espace a été achevé mais il lui reste le raccordement énergétique et l’aménagement de la principale voie d’accès. Le parc en question programmé de longue date, s’étend  sur une  surface de 200 hectares et  comporte 214 lots pour des projets industriels, notamment dans l’agroalimentaire. La délégation parlementaire a par la suite inspecté l’autre nouvelle zone industrielle implantée à Daharidj, dans la commune d’Oued Sly, dont le taux de réalisation n’atteint que 50% depuis des années .Cette dernière  disposant  d’une superficie de 100 ha, serait confrontée à des contraintes liées à la situation du terrain.  Toujours est-il  que la levée de ces contraintes va donner un nouvel élan à la relance des investissements productifs dans la région, sachant que les parcs industriels en question  sont situés tout près des principales voies de circulation et de transport (autoroute Est-Ouest, chemin de fer et proximité de l’aéroport international et du port commercial de Ténès). Dans l’après-midi d’hier, la délégation parlementaire devait rencontrer les opérateurs économiques locaux, notamment les investisseurs potentiels. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.