Chlef : Manque de transports urbains aux heures de pointe en périphérie

28/02/2023 mis à jour: 15:56
1075

La situation des transports collectifs au chef-lieu de wilaya n’est guère reluisante. Au contraire, elle est source de beaucoup de désagréments causés aux  usagers qui ne cessent  de s’en plaindre, en dépit du fait que la ville de Chlef  dispose d’un nombre important de moyens de transport urbain  (bus privés et une entreprise publique de transport urbain), ainsi que d’une  nouvelle gare routière de type A. Le problème se pose surtout aux heures de pointe quand les élèves, les étudiants et les travailleurs rejoignent leurs services, organismes et établissements d’enseignement et lorsqu’au retour, en fin de journée, ils convergent vers les quelques principaux points de stationnement des bus de transport pour regagner leurs foyers respectifs.

«Il faut se lever de bonheur pour pouvoir se frayer une place dans ces moyens de transport, à défaut, vous êtes carrément obligés de faire le trajet à pied ou d’attendre un taxi dont les prix ne sont pas souvent à la portée de tous», déplorent des usagers des agglomérations de la périphérie sud de la ville . Et d’ajouter : «Nous sollicitons les autorités concernées de se pencher en urgence sur cette situation qui n’a que trop duré. Nous réclamons juste une amélioration du service et des dessertes urbaines avec des rotations régulières et sans des arrêts prolongés en certains endroits des agglomérations.»  D’autres usagers, notamment ceux de la banlieue de Haï Nasr, affirment être contraints d’attendre longtemps après le travail, devant l’arrêt de bus, au centre-ville, qui reste dépourvu d’un lieu d’attente aménagé pour le public. L’arrêt en question connaît souvent, nous dit-on, une forte affluence des passagers se rendant vers les agglomérations d’Ouled Mohamed et de Haï Nasr, et autres cités de la partie sud-est de la ville de Chlef

Pour les plaignants donc, il est devenu quasiment  indispensable, voire primordial, de prendre les mesures qui s’imposent afin de faciliter les mouvements de personnes des banlieues vers le centre-ville et vice-versa, surtout que, soulignent-ils, les moyens de transport ne  manquent pas dans la région. Alors où se situent les défaillances manifestes à l’origine de ces dysfonctionnements ?

Copyright 2024 . All Rights Reserved.