Chlef : La ville rattrape son retard en espaces verts

19/11/2023 mis à jour: 12:18
1298

Au grand soulagement des Chélifiens, notamment les jeunes et les familles, la verdure renaît et se développe au centre de Chlef et sa périphérie, grâce au programme de réhabilitation et d’aménagement  des espaces verts lancé, ces trois dernières années, par les autorités localités. 

Un programme qui a permis de redonner vie à un certain nombre d’espaces verts au centre-ville, parmi eux, les deux coins de verdure symboliques, à savoir le jardin public du 11 Décembre 1960, avec ses arbres centenaires et la diversité de sa végétation, ainsi que la place de la Solidarité mitoyenne  réalisée au lendemain du séisme du 10 octobre 1980 en signe de reconnaissance de l’élan remarquable de solidarité nationale et internationale. 

Ces deux derniers et l’espace nouvellement aménagé à haï Bensouna sont devenus d’ailleurs des lieux phares de détente et d’activités d’animation, drainant de plus en plus de familles et leurs enfants, surtout pendant les jours de repos, les vacances scolaires et durant la saison estivale, comme cela est le cas depuis la mise en exploitation de ces sites depuis 2022. Pour beaucoup, cela rappelle les beaux souvenirs des années 70 où les familles pouvaient sortir la nuit, se promener tranquillement et assister même aux spectacles d’animation jusque tard dans la nuit. Il faut rendre hommage aux responsables en poste à Chlef entre 2021 et 2022, qui n’ont ménagé aucun effort pour que ces espaces soient sauvés d’une déperdition certaine après avoir été longtemps livrés à l’abandon et exposés à des dégradations de toutes sortes. 

Ce n’était pas une mince affaire dans la mesure où il fallait trouver des solutions rapides pour lever certaines contraintes de taille, comme la présence de constructions privées et publiques à l’intérieur du jardin public, l’un des plus anciens du pays. L’APC de Chlef a pris le relais de la wilaya et poursuit les efforts tendant à étendre les espaces verts aux nouveaux pôles urbains érigés autour du centre-ville. En effet, l’expérience réussie du site entièrement végétaliste au centre de la ville nouvelle de Bensouna, à la périphérie ouest de la ville de Chlef, a encouragé la municipalité à généraliser l’opération aux autres agglomérations environnantes. 

Ceci d’autant plus qu’il existe au chef-lieu de wilaya une entreprise publique spécialisée dans l’entretien, la taille et l’arrosage des espaces verts ainsi que des surfaces gazonnées aux grands carrefours des voies de circulation. 

Les habitants espèrent toutefois que l’intérêt manifesté par la collectivité locale au développement et la conservation de la nature devrait l’inciter à s’occuper d’autres espaces verts manquants d’entretien et de soins réguliers, à l’image des espaces forestiers périurbains à haï Nasr et Ouled Mohamed et des espaces verts entourant le grand parking à découvert à haï Zitoune, dans la banlieue sud de Chlef.   

 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.