Chabet El Ameur (Boumerdès) : Polémique autour de la prime de solidarité

03/04/2023 mis à jour: 21:04
1258

Le problème revient chaque année à Chabet El Ameur. Signe du manque de transparence dans la gestion, la distribution de la prime de solidarité (10 000 DA) au profit des nécessiteux de la localité vire souvent à la polémique. 

Cette fois, ce sont les élus de l’opposition qui crient au scandale, évoquant «l’octroi de la prime à beaucoup de gens aisés au détriment de certains démunis exclus sans raison apparente de la liste des bénéficiaires». «La liste a été élaborée en l’absence de la moitié des membres de la commission sociale. Est-ce normal de donner la prime à des gens qui touchent des retraites en devise, des éleveurs ayant des véhicules de 400 millions, des employés bien rémunérés, des transporteurs en commun… et d’en exclure des nécessiteux», dénonce Mohamed Chabla, qui a adressé avec deux autres élus de l’APC un rapport détaillé au wali sur les irrégularités susmentionnées. Selon lui, plusieurs démunis ont été retirés de la liste des bénéficiaires  pour la simple raison qu’ils n’avaient pas renouvelé leurs dossiers. Ce qui est contraire  aux clauses de l’instruction ministérielle n° 1057 du 11 décembre 2022, qui ordonne le maintien des anciens attributaires de l’aide sauf en cas de changement de leur situation sociale. Contacté, le P/APC, Hocine Marmouchi, évoque « des allégations aux visées purement politiciennes». «Aucun demandeur n’a été exclu. Nous avons dénombré 1226 dossiers et tout le monde a obtenu l’aide», a-t-il indiqué, précisant n’avoir enregistré aucune réclamation. «Nous n’avons pas de problème de couffin dans notre commune. Dieu merci, il y a des bienfaiteurs qui sont prêts à venir en aide à quiconque en exprimera le besoin afin de subvenir à ses besoins en ce mois de carême», a-t-il assuré. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.