CAPA : La date du concours fixée

28/06/2022 mis à jour: 22:35
4713

L’Union nationale des Ordres des avocats  (UNOA) annonce l’organisation du concours d’accès à la formation pour l’obtention du Certificat d’aptitude à la profession d’avocat (CAPA) à la prochaine rentrée universitaire.

Dans une déclaration rendue publique hier, l’Union précise que la date d’ouverture du concours a été fixée, en coordination avec les ministères de l’Enseignement supérieure et de la Justice, au 17 et 18 septembre 2022. Une liste des facultés a été choisie : Ouargla, M’sila, Blida 2, Batna, Constantine 1, Biskra, Oran, Sidi Bel Abbès, Alger 1, Sétif 2, Tizi Ouzou, Annaba, Tlemcen, Béjaïa, Bordj Bou Arréridj.

L’Union précise que les candidats remplissant les critères annoncés par l’arrêté interministériel du 8 mars 2022 doivent déposer leur dossier à compter du 2 et jusqu’au 16 juillet prochain. «Les candidats des wilayas du Sud peuvent déposer leur dossier auprès des facultés ci-après : Adrar, Béchar, Tamanrasset, Illizi, Tindouf, Ghardaïa», précise le communiqué. Le concours comprend des épreuves écrites et orales d’admission.

Les matières des épreuves sont fixées : procédure civile ou contentieux administratif, droit pénal ou procédure pénale, droit civil, droit commercial, langue étrangère. Le dossier de candidature comprend : demande manuscrite, copie du diplôme de licence en droit ou équivalent, copie de la carte d’identité, photo récente, frais d’inscription de 4000 DA. Il est précisé que la date de l’épreuve orale sera annoncée après les résultats des épreuves écrites.

Après plusieurs années de gel, le ministère de la Justice a annoncé, en janvier 2021, l’organisation du concours d’accès au CAPA. Les modalités d’ouverture du concours ont été fixées par un arrêté publié au Journal officiel (n°21). En déplacement, début juin à Oran, le ministre de la Justice, Abderrachid Tabi, a annoncé que 1500 postes sont ouverts à l’occasion du concours.

Il explique que le gel du concours depuis huit ans est dû au retard dans l’ouverture des écoles régionales de formation des avocats. «L’Etat a l’obligation d’ouvrir une école nationale et des écoles régionales, comme l’exige la loi de 2018. Nous avons ainsi institué une école nationale à Sidi Aïssa. Elle est fin prête, elle recevra les étudiants à partir de septembre 2022, mais sa capacité d’accueil est de seulement 300 élèves.

Les 1500 qui réussiront au concours seront de l’Est, de l’Ouest, du Centre et du Sud. 1200 élèves rejoindront les universités. Un accord est d’ores et déjà passé avec l’Enseignement supérieur, où des compartiments leur seront ouverts. Donc, le concours sera ouvert en septembre. 1500 seront dirigés vers les universités de Constantine, Oran, Sidi Aïssa, et nous verrons quelle université aura les capacités pour accueillir les étudiants du Sud», précise le ministre. 

Copyright 2022 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer