CAN-2023 (Groupe F). Tanzanie 0 – Algérie 2 : Belle opération des Verts à Dar Es Salam

09/06/2022 mis à jour: 22:39
1399

La sélection nationale a confirmé sa suprématie du groupe à l’issue de la 2e journée en allant s’imposer à Dar Es-Salem face à la Tanzanie sur le score de 2 à 0.

La sélection nationale a enchaîné hier avec sa deuxième victoire de suite en battant la Tanzanie à Dar Es Salam sur le score (2-0) en match comptant pour la 2e journée des éliminatoires de la CAN-2023, prévue en Côte d’Ivoire. Les deux réalisations ont été l’œuvre de Bensebaïni (45’ + 1) et Amoura (87’).

Une belle opération qui met les Verts en pole position du groupe F. En effet, les camarades de Slimani comptent désormais 4 points d’avance sur le deuxième, le Niger, son prochain adversaire au mois de septembre (3e et 4e journées). Les capés de Belmadi auront dans cette double confrontation l’occasion de valider définitivement leur billet pour la Côte d’Ivoire sachant que les deux premiers de chaque poule se qualifient à la phase finale.

Les Verts ont toutefois confirmé leur suprématie du groupe lors de ces deux premières journées malgré les changements opérés dans la composante type. La sélection nationale a, en effet, débuté la rencontre, contre toute attente, avec une équipe légèrement remaniée par rapport à celle qui a entamé le match face à l’Ouganda, samedi passé. En effet, le sélectionneur national, Djamel Belmadi, a préféré incorporer d’entrée de jeu M’bolhi dans les bois, Bedrane dans l’axe, Adam Ounas sur le flanc droit et Bendebka en milieu offensif.

Ce dernier a vite cédé sa place à Zorgane suite à une blessure contractée au premier quart d’heure. L’ancien Husseindéen, fauché en pleine surface de réparation, a été privé d’un penalty. Tout comme Bensebaïni peu avant la pause.

Le latéral gauche algérien s’est fait justice lui-même dans la minute suivante en ouvrant la marque de la tête suite à un coup bien travaillé par Belaïli et prolongé par Mandi (45’+1). La Tanzanie, bien en place tactiquement, s’est créé une seule occasion, signée Samatta dont la reprise de la tête heurte le ras du poteau gauche de M’bolhi.

Après la pause-citron, la sélection nationale aurait pu doubler la mise par Brahimi et Belaïli au moment où la Tanzanie cherchait l’égalisation par Samatta, dont le tir sera dévié in extremis par le portier M’bolhi.

On s’acheminait vers une courte victoire, lorsque sur un contre-attaque, Amour, bien servi par Zorgane, s’engouffre dans la surface de réparation et d’un tir à ras de terre heurte le poteau droit de Manula. Le ballon est repoussé dans les pieds de Bennacer, qui sert de nouveau Amoura lequel, cette fois d’un tir à bout portant, doublera la mise, au grand bonheur de toute l’équipe.

Peu avant, l’Ouganda a été tenu en échec à domicile par le Niger dans l’autre match du groupe F. Les deux équipes se sont séparées sur un score de parité (1-1). L’Ouganda a ouvert la marque peu avant la pause par l’intermédiaire de l’attaquant Karisa (43’). Le Niger, tenu en échec à domicile lors de la première journée, est parvenu à niveler la marque à la 71e minute par Sabo. 

Copyright 2022 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer