CAN-2021. Algérie 0 - Sierra Leone 0 : Débuts laborieux des Verts

12/01/2022 mis à jour: 20:46
591
Mahrez et les Algériens ont buté sur une très solide formation sierra-léonaise / Photo : D. R.

Les Verts ont été bien meilleurs en seconde période, mais la réussite n’était pas au rendez-vous.

La sélection algérienne, championne d’Afrique en titre, a été accrochée pour son premier match de la CAN-2021, qui se déroule au Cameroun, sur la pelouse du stade Japoma de Douala par la Sierra Leone (0-0).

Djamel Belmadi a dû modifier son équipe avec la suspension de Bennacer, mais aussi l’absence de Zerrouki et l’«inefficacité» de Bounedjah. Au coup d’envoi de l’arbitre mauricien Ahmed Heeralall, il y avait cinq éléments à vocation offensive avec les Mahrez, Feghouli, Brahimi, Slimani et Belaïli sans réel impact sur le jeu offensif des Verts. Les joueurs algériens avaient du mal à se trouver sur les actions en attaque.

Les défenseurs de la Sierra Leone et leur gardien Mohamed Kamara avaient souvent «une longueur d’avance» sur leur adversaire du jour. En plus de l’attaque, il faut noter la perte de beaucoup de ballons au milieu de terrain.

Ce dont profiteront les Sierra Léonais pour lancer des contre rapides et mettre en difficultés M’bolhi et sa défense. C’est aussi sur les balles arrêtées que les Verts se sont montrés vulnérables.

Ainsi, sur un coup franc, la tête d’Al Hadji Kamara passera à côté de la cage algérienne (5e). Il a été imité par Bangura (21e). A la 25e minute, la sélection algérienne avait 78% de possession de balle, mais sans réel danger. Ce sont plutôt les Leone Stars qui se montrent les plus dangereux en mettant en difficulté Atal et ses coéquipiers en fin de première période.

Meilleure seconde période des Verts

Sermonnés par le coach Djamel Belmadi, qui n’avait pas arrêté de gesticuler, les Verts ont été bien meilleurs en seconde période, mais la réussite n’était pas au rendez-vous. C’est ainsi que sur une bonne combinaison, Mahrez démarque Brahimi, complètement seul, mais ce dernier tire sur le gardien (51e).

Le même joueur bute une seconde fois sur le gardien (60e). L’entrée de Bendebka, Boulaya et Bounedjah à la place de Brahimi, Feghouli et Slimani a accentué la pression sur la cage de Mohamed Kamara. Toutefois, les Algériens ont continué leur festival de ratage. Bendebka a vu sa reprise détournée par un défenseur en corner (66e).

A la 80e, le tir de Mahrez est détourné du bout des doigts en corner par le gardien  sierra léonais. Les remplaçants Benrahma (84e) et Bounedjah (87e) et 90e + 2) n’ont pu faire mieux.

35e match sans défaite

Jouer le match l’après-midi sous une forte chaleur (33°) avec un taux d’humidité élevé en plus d’un terrain difficile n’a pas été une partie de plaisir pour Mahrez et ses coéquipiers. Il y a eu tout de même une bonne réaction des Verts en seconde période.

Ce semi-échec prouve une fois encore que l’Algérie sera attendue par tout le monde dans cette compétition et qu’il lui faudra absolument hisser son niveau de jeu pour espérer être à la hauteur de son statut.

Le point positif que pourront retenir les Algériens avant de se concentrer sur les prochains matchs réside en ce que les Verts ont égalé hier le record du Brésil et de l’Espagne avec 35 matchs sans défaite et ne sont désormais plus qu’à 2 matchs du record de l’Italie avec 37 rencontres sans défaite. Il faudra également saluer la performance de la Sierra Leone, qui a réussi son retour à la phase finale de la CAN après 25 ans d’absence.

Le mérite de la 108e nation mondiale est d’autant plus grand qu’elle a accroché le champion d’Afrique en titre pour son tout premier match dans cette phase finale. C’est ce qui explique la joie légitime de ses joueurs et leur staff au coup de sifflet final.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.