Campagne moisson-battage dans la wilaya d’Alger : Production abondante des céréales pour la saison 2022/2023

22/06/2023 mis à jour: 01:00
4862
Photo : D. R.

Une production de 35 000 à 38 000 qx de céréales est prévue pour cette saison.

La campagne moisson-battage pour la saison 2022/2023 a débuté mardi dans la wilaya d’Alger avec un bon espoir de réaliser une production abondante de céréales, a indiqué le directeur des services agricoles de la wilaya, Mehdi Missaoui.

Le secrétaire général de la wilaya d’Alger, Salim Harizi, a donné, en compagnie de la présidente de l’Assemblée populaire de wilaya  (APW), Nadjiba Djilalli, le coup d’envoi de la campagne moisson-battage de la saison 2022/2023, au niveau du groupe agricole 3 (ex-ferme Ahmed Medeghri) qui s’étend sur une superficie de plus de 74 hectares dans la commune de Rouiba, en présence des différents acteurs du domaine agricole, à l’instar de la Chambre d’agriculture de la wilaya d’Alger, des Coopératives des céréales et légumes secs (CCLS) et de la Banque de l’agriculture et du développement rural (BADR).

A cette occasion, M. Missaoui a affirmé que tous les moyens matériels et humains avaient été mobilisés en vue de mener à bien cette opération, prévoyant «une production de 35 000 à 38 000 ha de céréales pour cette saison, et ce, grâce à l’adoption par les agriculteurs des techniques d’irrigation complémentaire». «Au regard de la faible pluviométrie enregistrée dans le pays, les services agricoles ont procédé, en priorité, à la collecte des semences en vue de les mettre à la disponibilité des agriculteurs pour la prochaine saison», a-t-il précisé.

Après la collecte, les céréales seront acheminées vers des entrepôts d’une capacité de 380 000 quintaux, à Tizi Ouzou et Boumerdès, selon les explications fournies par les responsables de la CCLS de Tizi Ouzou, a-t-il expliqué, soulignant que les moissonneuses-batteuses seront réparties sur trois régions, à savoir Tizi Ouzou, Boumerdès et Alger est, en vue de faciliter l’opération de moisson-battage au niveau de ces régions qui recèlent de grandes surfaces céréalières.

Pour sa part, la sous-directrice chargée de l’exploitation à la succursale de la Banque de l’agriculture et du développement rural (BADR), Salima Mansouri, a affirmé que cet établissement financier «a mis à disposition toutes les facilitations pour mener à bien la campagne agricole 2022/2023», faisant état d’une vingtaine d’agriculteurs, à Alger, ayant bénéficié de crédits agricoles (13 crédits R’fig et 7 crédits Ettahadi).

Outre les campagnes de prévention et de lutte contre les feux de forêt et de récoltes, des campagnes de sensibilisation dans le cadre de la campagne moisson-battage 2022/2023 seront lancées pour mettre en avant, entre autres, les mécanismes d’incitation offerts aux agriculteurs qui livrent entièrement leurs récoltes aux CCLS.

Pour ce faire, il faudra mobiliser tous les moyens nécessaires à la préservation de la richesse forestière et les récoltes, mais également mettre en exécution le plan national de prévention et de lutte contre les incendies, en renforçant notamment le rôle du comité national de protection des forêts et en impliquant la société civile. 

A. G. et K. Saci

Copyright 2024 . All Rights Reserved.