Boumerdès : Dépenses de fonctionnement en hausse

18/07/2022 mis à jour: 13:28
1975

D’un montant de 1,8 milliard de dinars, le budget supplémentaire 2022 de la wilaya de Boumerdès a été approuvé mercredi dernier par l’APW. Malgré les recommandations du gouvernement de réduire les dépenses de fonctionnement,  celles-ci semblent augmenter d’année en année, pouvant atteindre 3,4 milliards d’ici le 31 décembre prochain. Cette fois, plus de 1,6 milliard de dinars ont été  réservés pour ce chapitre. 

Selon le rapport de la commission des Finances, plus de 80% du budget provient de la caisse de Solidarité et de garantie des collectivités locales (ex-FCCL). Les reliquats des exercices précédents dépassent 803 millions de dinars. Un autre indice qui traduit le laxisme des autorités et leur incapacité à réaliser les projets inscrits dans les délais. L’année passée, sur les 8,9 milliards alloués pour la wilaya, seulement 2,4 milliards ont été consommés, soit 26,89%, a-t-on précisé dans le compte administratif. Parmi les 184 projets inscrits, 141 ont été ajournés. 

Certains remontent à 2017, voire plus. L’échec est cuisant surtout dans les secteurs de l’énergie, des travaux publics et de l’hydraulique. 

A chaque session de l’APW, des recommandations sont émises pour remédier à cette situation, mais l’application ne suit pas. Dans le rapport du BS, il a été précisé que les revenus de la fiscalité ont baissé de 361 millions de dinars. 

Au lieu de le réduire, l’administration a augmenté le train de vie de plusieurs secteurs. Ses propositions sont passées comme une lettre à la poste. 

Les dépenses du chapitre 9030 lié à l’entretien et la gestion de la wilaya ont été augmentées de plus de 32 millions de dinars tandis que celles réservées à la promotion du sport et de la culture ont été portées à la baisse. 

L’assemblée n’a aussi rien innové en termes de répartition du budget d’équipement et d’investissement. 

Les opérations d’aménagement et d’équipement des bureaux de la wilaya reviennent encore cette fois avec des montants mirobolants. 

Au lieu d’œuvrer pour améliorer le cadre de vie du citoyen, les autorités ont dégagé 8,5 millions de dinars pour doter les bureaux du siège de la wilaya de caméras de surveillance. Même les opérations d’aménagement au niveau du siège de l’APW ne sont pas près de s’arrêter.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.