Bouira : Une graine de champion en quête de prise en charge

10/12/2023 mis à jour: 23:14
1714

Tarek Lamri, un garçon de 14 ans, originaire de la wilaya de Bouira, ambitionne de devenir un champion d'échecs. Depuis l'âge de 8 ans, il manifestait un vif intérêt pour ce jeu de concentration et de stratégie. Cependant, comme il n'existe pas de clubs ou d'associations d'échecs dans le chef-lieu de Bouira, le père de Tarek a dû l'inscrire à Tizi Ouzou, puis à Alger. 

Tarek participe à son premier championnat national à l'âge de 9 ans, où il atteint les demi-finales, puis la finale l’année suivante. Il devient néanmoins champion d'Algérie dans la catégorie des moins de 14 ans en 2022. Malgré un talent prodigieux, Tarek a manqué plusieurs compétitions aux niveaux arabe et africain en raison d'un manque de prise en charge. 

Cependant, son destin a changé lorsqu'il a participé à son premier championnat d'Afrique en Egypte en septembre dernier, grâce à l'intervention du wali de Bouira qui lui a assuré une prise en charge. 

Même avec un manque de préparation, Tarek a réussi à obtenir une qualification pour le championnat du monde d'échecs des jeunes, qui s'est déroulé en Italie du 13 au 24 novembre. Cette fois-ci, c'est Tahar, le père de Tarek, qui l'a pris en charge. «J'ai dû dépenser presque toutes mes économies pour couvrir ses frais de voyage et d'autres frais connexes. Au total, j'ai payé 29 millions de centimes pour tout», déplore le père. 

Avec plus de 150 pays participants, Tarek est maintenant classé 70e au niveau mondial avec 1638 points Elo dans sa catégorie et premier au niveau national. L’échéquiste de Bouira a rendez-vous en Egypte pour participer au championnat arabe d’échecs qui se tiendra en février 2024. Cependant, sans prise en charge, il risque de manquer à l’appel. Il est clair que la passion et le dévouement de Tarek pour le jeu lui ont permis de parcourir un bon chemin. Et avec un bon soutien, il pourrait décrocher des titres régionaux et mondiaux.

 Par ailleurs, hormis ses résultats excellents à l’école, Tarek a été sacré champion de wilaya en full-contact en 2023. «En tant que père, je suis fier de ses réalisations et je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour l'aider à atteindre ses objectif», insiste à dire le père de Tarek. Les pouvoirs publics sont donc appelés à assumer leurs rôles.                                           
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.