Bouira : Colère et indignation à M’chedallah

18/04/2022 mis à jour: 15:48
3538

La population de la commune de M’chedallah est en colère. Et pour cause, un fait inédit. L’imam de la mosquée du chef-lieu communal, avait «proféré des insultes à l’encontre de la population locale». Les faits remontent à la nuit de samedi à dimanche derniers.

«Nous avions organisé un gala artistique sur la place publique juxtaposant le siège de l’APC et la mosquée.
Les festivités avaient démarré vers 22h30, après la fin de la prière des Tarawih, et ce, en présence même de la directrice de la culture de la wilaya de Bouira. Des centaines de personnes sont venues assister à la fête. A minuit, l’imam de la mosquée, et contre toute attente, avait diffusé du Saint Coran depuis les haut-parleurs pendant quelques minutes, avant de prendre le microphone et insulter, de tous les noms, la population locale. Il n’avait épargné personne, même les artistes venus à l’occasion !», témoigne le P/APC de M’chedallah, rencontré sur les lieux, hier matin.

Juste après cet «incident», la colère des citoyens présents au gala est montée d’un cran. Même sur les réseaux sociaux, plusieurs vidéos ont été diffusées, révélant la gravité des insultes venant de l’imam. 

«Nous n’avions rien compris ! Qu’est-ce qui a poussé l’imam à nous insulter depuis la mosquée ? Pourtant, plusieurs personnes qui assistaient au gala artistique venaient juste d’accomplir leurs prières dans cette mosquée même, quelques minutes auparavant», déplore un habitant du chef-lieu de M’chedallah. 

Et d’ajouter que le pire a été évité grâce à la sagesse des citoyens : «Quelques jeunes, pris de colère, ont essayé de pénétrer dans la mosquée, mais grâce à notre intervention, ils ont fini par rebrousser chemin.» 

Hier matin, il a été décidé d’évacuer l’indésirable imam vers Bouira, en présence des services de sécurité et des représentants de la Direction des affaires religieuses de la wilaya. 

«L’imam a fini par présenter des excuses et dire qu’il était inconscient lors de l’incident. Espérons que ce genre d’incident ne se reproduise plus, ni à M’chedallah ni ailleurs», dira le P/APC. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.