Biskra : Les fonctionnaires revendiquent une revalorisation de la prime du sud

02/03/2022 mis à jour: 10:51
1923
Photo : El Watan

Revendiquant des augmentations salariales par le truchement de la revalorisation de la prime du sud, qui serait calculée sur la base d’anciennes grilles des salaires et d’une manière « disparate et inique » en fonction de la wilaya du sud où ils sont affectés, des dizaines de travailleurs de la Fonction publique de plusieurs secteurs se sont rassemblés, dans la matinée de ce mercredi, sur la Place de la Liberté à Biskra pour exprimer leurs préoccupations sous le couvert de leurs syndicats. 

Les manifestants, dont des directeurs et des enseignants de l’éducation nationale et de l’université, des employés de diverses administrations et des hôpitaux ont scandé leur ras-le-bol de ne pas être écoutés voire méprisés et d’être frappés de plein fouet par l’érosion du pouvoir d’achat. 

Des représentants syndicaux ont salué cette action inédite « prouvant l’union de tous les syndicats pour œuvrer de concert pour l’amélioration des conditions socioéconomiques de tous les fonctionnaires et travailleurs de l’État », ont-ils souligné. 

Ils ont expliqué le fondement de leur démarche pacifique pour recouvrer le droit des travailleurs du sud à bénéficier de ces avantages pécuniaires légaux prévus par la réglementation en vigueur « mais qui différent d’un corps de métier à un autre et d’une wilaya du sud à une autre», se plaignent-ils. 

En sus de la revalorisation de la prime géographique et de sa généralisation à toutes les wilayas concernées, ces travailleurs estiment que cette prime doit être incluse dans le calcul de la retraite. 

Ils soutiennent que la prime de logement équivalant actuellement à 1000 DA par mois ne répond plus à la réalité du marché de l’immobilier « connaissant des hausses de prix jamais enregistrés auparavant dans la région méridionale de l’Algérie ». 

« Dans les wilayas du sud, nous sommes à peine 5% du nombre national des travailleurs de la Fonction publique. Nous n’arrivons plus à subvenir aux besoins de nos familles. Notre dépit est d’autant plus grand que nous constatons que nos émoluments et les primes du sud varient largement et incompréhensiblement d’une wilaya du sud à une autre. Il n’y a pas de grand sud ou de petit sud en Algérie », disent-ils. 

« Nous voulons l’harmonisation de cette prime géographique pour toutes les catégories de travailleurs et que son calcul se fasse sur la base du salaire brut», ont-ils précisé. À noter que le rassemblement s’est déroulé sans heurts, ni anicroches et sous la surveillance des agents de la sureté nationale déployés aux alentours de la manifestation.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.