Biskra : Le développement de l’esprit entrepreneurial en point de mire

30/05/2022 mis à jour: 00:29
2374
Photo : El Watan

Des sessions de formation incluant tous les centres et instituts de formation du pays ambitionnent de renforcer les capacités du secteur dans ses missions par la diversification de ses services.

En vertu d’une convention de collaboration entre le ministère de la Formation et de l’enseignement professionnels (MFEP) et l’Organisation internationale du travail (OIT), des dizaines de formateurs dans divers domaines et des cadres algériens relevant de ce ministère bénéficient depuis 2021 d’une formation visant le renforcement des compétences entrepreneuriales des jeunes apprentis et stagiaires et en gestion des micros et petites entreprises.

Ce programme de formation «Comprendre l’Entreprise CLE», adopté par plus de 55 pays, est une formation dynamique, participative et intuitive sur l’entreprise et l’esprit entrepreneurial destinée aux jeunes en formation.

Ses objectifs sont de sensibiliser sur l’entreprise et l’emploi indépendant comme choix de carrière pour les stagiaires, de systématiser des comportements positifs face à l’entreprise et à l’emploi indépendant, de fournir un savoir et des pratiques sur les qualités requises, ainsi que les difficultés de lancement d’une nouvelle entreprise et de préparer les apprenants à travailler d’une façon productive et inclusive au sein d’une PME/PMI.

Ces sessions de formation incluant tous les centres et instituts de formation du pays ambitionnent de renforcer les capacités du secteur de la formation et de l’enseignement professionnels dans ses missions par la diversification de ses services.

Destinée aux formateurs de la formation professionnelle, lesquels devront transmettre ce savoir à travers un module transversal intégré dans les cursus de formation des jeunes chez qui il est crucial d’inculquer les bases de la culture et de l’esprit entrepreneurial, cette initiative  sème les graines de nouvelles attitudes à adopter vis-à-vis de l’entreprise privée.

Ainsi, 19 cadres et enseignants des centres et instituts de formation professionnels de Biskra ont participé dernièrement à l’Hôtel Ennakhil de Hammam Salihine, à un second cycle de formation encadrée par les représentants du bureau d’Alger de l’OIT.

«Ce programme de formation des formateurs est un des programmes planifiés et soutenus par l’OIT pour développer l’entreprenariat et faciliter l’introduction des jeunes dans le tissu productif à travers la création de leurs propres entreprises. Il s’agit d’ancrer dans les esprits une autre idée de l’entreprenariat et de faire prendre conscience aux stagiaires et universitaires diplômés qu’une autre voie que celle de chercher un emploi dans le secteur public s’offre à eux.

Ainsi, il propose un nouvel horizon pour les plus volontaires des jeunes en formation devant s’imprégner d’une nouvelle culture afin d’aborder leur vie professionnelle dans le secteur des activités privées avec les outils et les compétences les plus adéquats possibles», a souligné le Professeur Wael Kamel Ghosn, de nationalité libanaise et formateur régional de l’OIT. «Les formateurs-enseignants prenant part à cette formation recevront une attestation de l’OIT ; un document leur  permettant transmettre comme il se doit à leurs stagiaires le contenu et les fondements de cette formation», a-t-il conclu.                        

 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.