Biskra : Folles rumeurs autour d’une découverte macabre

09/06/2022 mis à jour: 10:42
2563

Lundi dernier, le corps sans vie d’un jeune homme âgé d’une vingtaine d’années a été découvert dans une cité de la nouvelle ville de Biskra communément appelée Haï Chnaoua.

Immédiatement, les utilisateurs des réseaux sociaux ont laissé libre cours à leurs supputations, thèses et conclusions des plus sensationnelles et dangereuses sur les circonstances et les faits non vérifiés ni fondés ayant entraîné la mort du jeune homme.

Certains ont affirmé que la victime avait été assassinée par des Subsahariens, d’autres ont rapporté que le cadavre était celui d’un Malien, d’autres encore ont signalé que le corps de la victime avait été carbonisé et d’autres ont soutenu qu’il s’agissait d’une affaire de trafic de produits psychotropes ayant mal tourné.

Afin de mettre un terme aux élucubrations et divagations des internautes, le procureur de la République du tribunal de Biskra a émis le lendemain de cette découverte macabre un communiqué de presse dans lequel sont apportées des précisions sur cette affaire. «Le 6 juin 2022, les gendarmes ont été avertis de la disparition d’un jeune homme et cela après une rixe de rue entre jeunes de la cité urbaine appelée les immeubles Chnaoua.

A 14h45 de cette même journée, le cadavre du concerné a été découvert. Accompagnés des services de sécurité et d’un médecin légiste, nous avons inspecté les lieux et constaté qu’il s’agissait d’un jeune homme d’une vingtaine d’années présentant de profondes blessures à plusieurs endroits du corps et ne portant aucune trace de brûlure sur la peau et les vêtements.

Une enquête est ouverte et les investigations judiciaires ont abouti à l’arrestation de plusieurs suspects impliqués dans cette affaire. L’opinion publique sera informée des développements de cette affaire au moment opportun», a souligné le magistrat.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.