Bejaia : 40 millions de dinars pour réhabiliter la «place du 1er novembre»

07/01/2024 mis à jour: 03:47
APS
478

La municipalité de Béjaïa a mobilisé 40 millions de dinars en vue de réhabiliter, aménager et embellir la place du 1er novembre, ex-place Gueydon, sujette à une forte dégradation, notamment au niveau de son revêtement en céramique, a annoncé cette collectivité. 

Une entreprise a été choisie pour prendre en charge la réhabilitation de cet espace chargé d’histoire et faisant office d’un balcon de la ville donnant sur le port et la rade de Béjaïa, dans un décor absolument époustouflant, alliant mer, montagnes et figures urbaines. En 1931, l’ancien président portugais (1923-1925) et écrivain Manuel Teixeira Gomes, en exil dans la région dix ans durant, en avait fait son espace de prédilection, y venant chacun matin s’attabler à l’une de ses terrasses, en s’occupant à lire son journal et à suivre le mouvement des bateaux, généralement porteur de nouvelles de son lointain pays, notamment de ses filles. Son rituel a duré une décade entière, soit jusqu'à sa mort en octobre 1941, au point où son évocation reste intimement liée à l’éclat de la place, qui demeure une destination incontournable pour tous les visiteurs entrant dans la ville. 

Aussi, c’est pour redonner toute sa magnificence à la place que ce projet a été pensé, d’autant que ces dernières années, elle est devenue un point de chute privilégié pour une foule d’artistes, notamment des peintres et des musiciens qui y viennent rendre compte de leurs talents. 

Au-delà de la réfection des revêtements et de l’étanchéité de la terrasse, le projet vise à donner de la brillance et de la convivialité au lieu et aux environs, notamment la place Patrice Lumumba, mitoyenne et qui de surcroît abrite le buste en bronze du président Teixeira Gomes. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.