Béchar : Flagrantes atteintes aux règles urbanistiques

05/07/2023 mis à jour: 20:51
2147

Plusieurs citoyens en colère alertent au sujet des accaparements illégaux des espaces de terrain jouxtant leurs habitations. 

Ces accaparements qui constituent une violation aux règles de l’urbanisme et de la construction sont transformés, nous dit-on, en extension matérialisées en dizaines de m2 sans autorisation préalable délivrée en principe par les services communaux, signalent toujours ces riverains. 

Ces derniers estiment que de tels dépassements non réprimés par la loi sont encouragés par l’impunité et l’indifférence des services concernés de l’environnement et de l’urbanisme et de la construction de la commune.

Ces extensions illégales sont signalées dans plusieurs cités de la ville et notamment au quartier dit «600 logements» à quelques encablures de la radio régionale Saoura et son périmètre. 

Du côté des services communaux, on se plaint du manque de moyens et matériels pour agir et mener à bien la mission qui leur est dévolue à savoir celle de contrôle et de préservation de l’environnement ainsi que les empiétements aux règles de l’urbanisme. 

D’autres citoyens incriminent ces mêmes services pour négligence et qui n’interviennent pas lors des constructions où des propriétaires laissent pêle-mêle des gravats sur la chaussée après achèvement ou réfection de leurs habitations. 

Les extensions illégales d’aujourd’hui en l’absence d’intervention rapide pour y mettre fin constituent des faits accomplis et leurs auteurs tenteraient après quelques années d’attente de régulariser ces situations d’extension. 

En plus, ajoutent-ils, cet état de choses déplorable va contribuer à défigurer l’harmonie et l’aspect architectural des lotissements créés dans cette zone il y a de cela deux décennies. Pour ces raisons, les riverains lancent un pressant appel aux autorités locales pour réagir et mettre fin à ces atteintes aux règles urbanistiques réprimées par la loi.     

Copyright 2024 . All Rights Reserved.