Béchar : Du nouveau concernant le mégaprojet de transfert des eaux AEP

11/02/2024 mis à jour: 01:03
1541

En fin de semaine, on a appris que le mégaprojet de transfert des eaux de forages du champ de captage de l’endroit dit Gatrani (200 km au nord du chef-lieu de wilaya) sera achevé et réceptionné au mois de décembre prochain. 

C’est ce qu’a annoncé officiellement Taha Derbal, ministre de l’Hydraulique en visite dans la wilaya de Béchar. Il faut rappeler qu’après plusieurs arrêts de chantiers, de reports de travaux voire de tergiversations, l’annonce faite cette fois-ci a été accueillie avec enthousiasme par une population qui a souffert de pénurie d’eau tout le long de ces quatre dernières années. Une population qui suit de près les travaux de canalisations des conduites et de la réception des équipements. 

Ce projet d’envergure d’un coût global de 30 milliards de dinars va pouvoir renforcer celui de Boussir en service (11 puits forés) mais ponctué par des ruptures d’approvisionnement en eau potable. Boussir est situé dans la circonscription administrative de Béni Ounif à quelques kilomètres du lieu dit Gatrani dont le périmètre foré porte sur 26 forages. Ces eaux seront transférées vers la région de Béchar (210 km). Il faut noter que sur le parcours, des canalisations de transfert sont installées trois stations de pompage. Selon le haut représentant de l’Etat, le projet de transfert des eaux albiennes vers le sud-ouest du pays permettra le déversement d’une quantité d’eau de 80 000 m3/jour. 

«Ce mégaprojet va contribuer également à la sécurisation totale des besoins de l’AEP des habitants mais aussi aux besoins des secteurs économiques agricoles et autres unités industrielles de la région», a souligné le ministre. Pour que les délais de réception du projet soient respectés, le haut représentant de l’Etat a toutefois insisté sur la cadence accélérée des travaux des différents acteurs impliqués dans le même projet.                                                     

Copyright 2024 . All Rights Reserved.