Battus aux tirs au but par l’USB : Les Chélifiens sortent bredouilles de la coupe

10/03/2024 mis à jour: 20:14
558

L’aventure en Coupe d’Algérie s’arrête  pour les Chélifiens,  détendeurs du trophée 2023, après leur amère élimination par l’US Biskra aux tirs au but (5-3), vendredi, au stade Mohamed Boumezrag de Chlef.

 Le temps réglementaire s’est terminé sur le score nul de 2 partout, un score qui est resté aussi inchangé pendant les prolongations.
 

Pour le coach de l’ASO, Cherif Hadjar, «encaisser deux buts en première mi-temps, c’était trop pour espérer revenir au score et se qualifier, et malgré cela nous avons pu niveler la marque ( 2-2)  mais sans pour autant parvenir à inscrire le 3e but synonyme qualification car les Biskris s’étaient repliés massivement en défense en cherchant à  préserver le  résultat et atteindre les prolongations». 

Finalement, c’est l’équipe la mieux concentrée et la plus adroite qui a remporté l’épreuve des tirs au but avec cinq tirs inscrits contre trois pour la formation de Chlef. Pourtant, l’ASO, qui était menée au tableau 2 à 0 par l’US Biskra depuis la 20’ sur penalty et jusqu’à la 44’, est parvenue tout de même à niveler la marque par Juba Agueib à la 45’+ 1 et Evra 64’.  

Du coup, les protégés de Cherif Hadjar espéraient pouvoir prendre l’avantage sur les Biskris qui se repliaient massivement en défense et opéraient par des contres. Pour cela, ils jouèrent l’offensive à outrance devant le but adverse mais la défense de l’US Biskra résistera bien aux assauts répétés des Chélifiens.

Cependant, l’efficacité fera encore défaut dans la ligne offensive de l’ASO. L’entrée de Addadi à la 70’ à la place de Bourdim et celle d’autres remplacements incorporés, coup sur coup, par le staff technique de l’ASO vers la fin du temps réglementaire et au début des prolongations, n’ont pas apporté grand-chose. 

Au contraire, le rythme de jeu a baissé et l’étau s’est desserré sur la défense de l’US Bikra qui parviendra à tenir le coup jusqu’à la séance des tirs au but. Les joueurs de Mounir Zeghdoud étaient visiblement bien préparés sur l’éventualité d’une séance des tirs au but qui finira d’ailleurs par se produire et  réussira sans faute aux visiteurs.  
 

Les Chélifiens, eux, ne doivent s’en prendre qu’à eux-mêmes, car ils ont réédité  les mêmes erreurs, surtout en défense et en attaque. Le gardien de but Alaouchiche, par exemple, a encaissé  deux buts  sur un défaut de marquage des attaquants de l’équipe de Biskra devant le but. 

Il s’agit d’une défaillance manifeste qui tend à se répéter depuis le départ du pivot de la défense, Ahmed Kerroum, et l’absence de solutions efficaces à ce problème récurrent, de l’avis de supporters et d’observateurs locaux.
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.