Avec Ailton Krenak, l'Académie brésilienne s’ouvre pour la première fois à un auteur indigène

06/10/2023 mis à jour: 01:32
1081
Ailton Krenak recevant Danielle Mitterrand, de la Fondation France Liberté, à Rio en 2007

L'Académie brésilienne des lettres a élu Ailton Krenak, écrivain et écologiste de 70 ans, avec 23 voix sur 39, pour occuper le siège laissé vacant par la mort de l'historien José Murilo de Carvalho. Cette élection fait de lui le premier représentant indigène à rejoindre l'Académie brésilienne des lettres, a annoncé l'institution jeudi.

Ailton Krenak est reconnu comme un écrivain de renom et une figure centrale du mouvement littéraire indigène au Brésil. L'Académie brésilienne des lettres a souligné son importance en tant que lien entre le riche patrimoine culturel et historique des peuples indigènes et la littérature nationale.

L'élection d'Ailton Krenak marque un engagement de l'Académie à promouvoir la diversité et l'inclusion. Il a été élu en compétition avec un autre représentant indigène, l'auteur Daniel Munduruku.

Ailton Krenak s'est fait connaître par son combat en faveur des droits des peuples autochtones. En 1987, il a marqué les esprits en portant un costume blanc et en arborant la peinture traditionnelle jenipapo sur son visage, un symbole de deuil dans son groupe ethnique. Il a plaidé en faveur de lois visant à protéger les communautés indigènes du Brésil depuis la tribune de l'Assemblée constituante.

La Constitution brésilienne de 1988, rédigée après la fin de la longue dictature militaire (1964-1985), a finalement garanti le droit des populations indigènes à occuper leurs terres ancestrales, délimitées par l'État.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.