Au moins 30 morts dans des raids aériens à Khartoum, selon des militants

10/09/2023 mis à jour: 18:31
1324
Khartoum en proie à des affrontements en septembre 2023

Au moins 30 personnes ont perdu la vie et de nombreuses autres ont été blessées lors de bombardements aériens menés par l'armée dans un quartier au sud de la capitale soudanaise. 

Ces attaques ont eu lieu dans le cadre d'un conflit pour le pouvoir qui oppose l'armée dirigée par le général Abdel Fattah al-Burhane et les paramilitaires des Forces de soutien rapide (FSR) du général Mohamed Hamdane Daglo depuis le 15 avril.

Les militants, qui organisent l'entraide entre les habitants à travers des comités locaux, ont signalé que les bombardements avaient visé le marché de Qoura vers 7h15. Initialement, ils avaient rapporté 11 décès parmi les civils. Cependant, le bilan s'est alourdi pour atteindre "au moins 30" morts, selon les militants, qui craignent que le nombre de victimes ne continue d'augmenter car de nouveaux blessés arrivent à l'hôpital Bachaïr, qui a lancé un appel urgent demandant à tous les médecins de la région de se présenter en raison de l'afflux de blessés.

Ce conflit, qui dure depuis près de cinq mois, a déjà causé environ 7 500 décès, selon l'ONG Armed Conflict Location & Event Data Project (Acled). Cependant, le bilan réel pourrait être encore plus élevé, car de nombreuses régions du pays sont isolées et les deux camps en conflit ne divulguent pas leurs pertes.

L'armée est confrontée à des difficultés à Khartoum, où les paramilitaires contrôlent les quartiers résidentiels. Elle a intensifié ses raids aériens ces derniers jours pour tenter de reprendre pied dans la capitale, ce qui a entraîné davantage de pertes civiles.

Les combats se concentrent principalement à Khartoum et au Darfour, une vaste région à l'ouest du pays, frontalière du Tchad, et ont poussé près de cinq millions de personnes à fuir leur domicile.

Le général Burhane, assiégé par les paramilitaires pendant plus de quatre mois au quartier général de l'armée à Khartoum, s'est installé à Port-Soudan depuis fin août. Malgré de multiples tentatives de médiation internationale, le conflit perdure sans solution apparente.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.