Association Lueur d’Espoir de Boudjellil : Aide et assistance aux enfants handicapés

19/03/2023 mis à jour: 14:20
1595
L’association ambitionne de créer un centre régional pour la prise en charge des enfants handicapés - Photo : D. R.

Cette journée de commémoration a été une excellente occasion pour mettre en lumière la situation de cette frange de la société qui a des besoins spécifiques qui ne sont pas souvent pris en charge.

L’association Tafat Ussirem, (Lueur d’Espoir), de Boudjellil a célébré, le 14 mars, la Journée nationale des personnes handicapées avec un programme d’activités étalé sur toute la journée au grand bonheur des enfants et de leurs parents présents en nombre.

Le programme a été axé autour d’une pièce théâtrale sur le handicap de l’autisme ainsi que les droits des personnes en situation de handicap.

D’autres activités de concentration dans lesquelles il s’agit de reconstituer des puzzles étaient également au menu ainsi que des activités d’animation et de loisirs, animés par un clown et un magicien.

Pour finir, une exposition des travaux réalisés par les enfants pris en charge par l’association a également été organisée ainsi qu’un gala de clôture animé par l’artiste Kamel n’Ali.
Cette journée de commémoration a été une excellente occasion de faire la lumière sur la situation de cette frange de la société qui a des besoins spécifiques qui ne sont pas souvent pris en charge.

L’occasion aussi de rendre hommage au formidable travail que réalise depuis sa création, en 2021, l’association d’aide aux handicapés et malades chroniques Tafat Ussirem en faveur des enfants en situation d’handicap.

La pierre angulaire de cette action est venue avec la création de l’école Le Sourire des anges qui est un centre psychopédagogique qui reçoit des enfants de toute la région.

D’autres projets tout aussi importants seront lancés incessamment par l’association. Il s’agit de l’ouverture d’un centre de rééducation fonctionnelle ainsi que de la réalisation d’un centre d’aide au travail. Actuellement, les enfants sont pris en charge durant toute la semaine au sein de l’école qui dispose de 5 éducatrices spécialisées, d’un cuisinier, d’un psychologue et d’un orthophoniste.

Selon son secrétaire général, Sofiane Aoudjit, l’association Tafat Ussirem s’est constituée autour de deux axes majeurs qui sont, en premier, le volet santé avec la signature d’une convention de partenariat avec le centre de l’éducation fonctionnelle de Tazmalt. «Notre association prend en charge financièrement les enfants handicapés issus de milieux aux revenus modestes. Ainsi, ils ne paient que 50 % des frais de soins», dit M. Aoudjit.

Le deuxième volet est celui de l’éducation avec la création en octobre dernier du centre psychopédagogique de Boudjellil qui est en fait une école spécialisée pour la prise en charge de l’instruction et l’éducation des enfants handicapés gérée par l’association Tafat Ussirem.

«Notre but est de faire de l’école un centre régional qui va regrouper les enfants de toute l’ancienne daïra d’Akbou, c’est-à-dire l’actuelle région de Tazmalt, Ath Mellikeche, Boudjellil, Ighil-Ali et Akbou. L’objectif premier est d’arriver à rendre ces enfants autonomes dans leur vie de tous les jours pour toutes les tâches quotidiennes comme de se nourrir, de se vêtir ou de sortir dehors», dira-t-il.

L’autre objectif que s’est fixé l’association concerne l’intégration sociale de ses enfants en leur dispensant une formation qui les aidera à trouver un travail et à s’intégrer au sein de la société d’autant plus que ces enfants ne sont pris en charge que jusqu’à l’âge de 16 ans. Au-delà, ils sont malheureusement livrés à eux-mêmes.

Pour sa part, Alilat Abdellah, dit Rachid, le président de l’association a, quant à lui, mis l’accent sur l’aide et l’assistance qui doit être offerte aux parents de ces enfants en situation de handicap. «Ces familles se retrouvent seules et démunies dans la prise en charge de ces enfants qui nécessitent une attention particulière. A court terme, nous comptons transformer le local de l’ancienne pharmacie étatique, qui vient d’être alloué à notre association par l’APC, en centre d’aide au travail.

C’est une formation professionnelle adaptée spécialement à ces enfants tout comme nous voulons lancer un centre de rééducation fonctionnelle pour aider ces enfants et qui sera une source de financement pour l’association.» Pour finir, un appel a été lancé en direction des autorités locales afin d’aider l’association Tafat Ussirem à réaliser son programme et à accomplir sa noble mission d’aide aux parents et à leurs enfants.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.