ASO Chlef : L’entraineur Liamine Bougherara se retire

09/12/2022 mis à jour: 17:53
1741
Le désormais ex-entraîneur de l'ASO Chlef, Liamine Bougherara

La défaite de trop (3-0) essuyée  par l’ASO Chlef, mercredi, face au CSC au stade de Constantine, à, comme il fallait s’y attendre, entrainé la démission du coach Liamine Bougherara. Un départ qui a été aussitôt  entériné par la direction de l’ASO, selon un responsable du club contacté jeudi par nos soins.

Ce dernier espère que les choses s’amélioreront et que l’équipe retrouvera son meilleur niveau, même s’il dit ignorer « ce qui n’a  pas bien marché techniquement après un bon début de saison ».

Toujours est-il que la direction du club Chélifien va essayer, selon le meme responsable, de  trouver l’entraineur au profil recherché, qui pourra redonner au groupe son efficacité et tout son allant pour la suite de la compétition.

En attendant donc la désignation d’un nouvel entraineur, c’est l’entraineur adjoint de l’ASO, aidé par le préparateur physique, qui va diriger provisoirement l’équipe et préparer l’effectif  pour les prochains matchs.

Il faut dire que le déclin des Chélifiens a commencé depuis la 8e journée avec une série de défaites et de nuls, à l’extérieur comme au stade de Relizane où ils reçoivent leurs adversaires après la fermeture du stade Mohamed Boumezrag de Chlef pour cause de travaux.

Que s’est-il réellement passé ? Le manque de soutien financier dont souffrirait le club, n’a-t-il pas influé sur le rendement des joueurs ? Pourquoi la ligne offensive n’a plus le sens du but et a perdu de son efficacité, contrairement aux résultats largement positifs des sept premières journées du championnat ? Pourquoi aussi la défense accumule les bévues monumentales ayant couté cher  à la formation locale, avec un grand nombre de buts encaissés ? Autant de questions que se posent légitimement  les fidèles supporters de l’ASO qui suivent régulièrement leurs joueurs dans tous les stades d’Algérie.  

N’empêche, au-delà  du changement d’entraineur, les dirigeants de l’ASO devraient également penser à recruter au prochain mercato au moins trois joueurs de niveau pour les trois compartiments, car certains joueurs enrôlés cette saison n’ont pas donné entière satisfaction. Le défi pour tous consiste donc désormais à sauver l’équipe de la situation difficile dans laquelle elle se trouve. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.