APN : Les  députés adoptent le PLFR-2023

09/10/2023 mis à jour: 03:36
636

Les membres de l’Assemblée  populaire nationale  (APN) ont majoritairement adopté, hier, le projet de loi de finances rectificative 2023 plfr 2023. A l’issue du vote, le ministre des Finances, Laaziz Faid, s’est engagé à prendre en charge les observations des députés. A noter que dans son rapport  complémentaire, la commission des  finances et du budget a appelé à renforcer le dispositif  de sauvegarde de l’outil de production.

De même qu’elle a plaidé pour la rationalisation des dépenses publiques. Il s’agit aussi pour la commission de la nécessité de réguler le commerce extérieur et d’améliorer le dispositif fiscal. Dans ce sillage, la commission a appelé à plus d’efficacité dans le recouvrement de l’impôt sur la fortune.

Le projet de loi de finances rectificative 2023 prévoit, faut-il le rappeler, une hausse des recettes budgétaires de près de 13% pour atteindre le niveau de 8926 milliards DA, et une augmentation des dépenses à  plus de 14706,8 milliards DA, soit une hausse de 6,7% par rapport à la loi initiale.

Le gouvernement affirme que ce projet «comprend des dispositions visant à prendre en charge les dépenses ordinaires supplémentaires induites par les mesures prises par les autorités publiques pour préserver le pouvoir d’achat des ménages, renforcer la sécurité alimentaire et appuyer le programme d’investissement public dans certaines wilayas».

Selon le ministre des Finances, les données ont été établies sur la base des dernières prévisions affichées dans le plan à moyen terme (PMT 2023-2027) de la compagnie nationale Sonatrach, soit sur la base d'un prix de référence (fiscal) du baril de pétrole brut à 60 dollars et du prix du marché du baril de pétrole brut à 70 dollars qui restent inchangés.

Aussi, il a indiqué que le PLFR prévoit une hausse des recettes exceptionnelles à 1410 mds de DA, dont 848 mds de DA proviennent de Sonatrach et 400 mds de DA des dividendes de la Banque d'Algérie. S'agissant de la croissance économique, il est attendu en 2023 une croissance de 5,3%, contre 4,1% prévue dans la loi de finances initiale pour 2023, tirée principalement par le secteur des hydrocarbures (+6,1%). La croissance du PIB hors hydrocarbures se situe, quant à elle, à 4,9%. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.