Ali Aoun prend ses fonctions au ministère de l’industrie pharmaceutique

11/09/2022 mis à jour: 12:38
2218

C’est sous des applaudissements que Lotfi Benbahmed, le désormais ex-ministre de l’Industrie pharmaceutique a quitté hier le siège du ministère qui a été créé il y a deux ans. 

Un moment plein d’émotion pour toute l’équipe qui a raccompagné, dans son bureau, le nouveau ministre Ali Aoun, installé dans ses nouvelles fonctions à la tête du ministère de l’Industrie pharmaceutique à l’issue du remaniement ministériel effectué jeudi par le président de la République. La cérémonie de passation de consignes s’est déroulée dans une ambiance sereine. 

Après avoir félicité M. Aoun pour sa nomination à ce poste, Lotfi Benbahmed a tenu à remercier toute son équipe pour tous les efforts consentis dans l’édification de ce département animée du sens de la responsabilité et un fort engagement pour le développement du secteur. «Un engagement que moi-même j’ai porté depuis ma nomination à ce ministère tout en mobilisant toutes les compétences pour faire face aux nouveaux défis du secteur. C’est avec honneur que je viens parler aujourd’hui de toutes les réalisations de ce secteur pour la souveraineté nationale et pour le développement de notre économie.

Comme je tiens à exprimer ma reconnaissance aux femmes et aux hommes qui ont bâti ce département, notamment dans les moments les plus difficiles, à savoir la pandémie de la Covid-19. C’est notre grande fierté aujourd’hui d’avoir fabriqué l’oxygène et le vaccin. Je suis très heureux de vous avoir comme successeur», a t-il dit à M. Aoun. M. Benbahmed a également rendu hommage aux hauts cadres de l’Etat dont certains sont décédés et aux membres du gouvernement ainsi qu’aux élus les deux Chambres du Parlement.

 Il a aussi remercié toutes les autorités publiques, civiles et militaires qui «nous ont accompagnés dans notre mission», a-t-il ajouté.  Ali Aoun, qui occupait jusque-là le poste de directeur général de la Pharmacie centrale des hôpitaux (PCH), a remercié à cette occasion le président de la République pour la confiance qu’il a placée en lui «pour gérer un secteur très sensible», a-t-il déclaré avant de s’engager à poursuivre le travail et la stratégie initiée. 

«La feuille de route est déjà tracée, nous allons continuer à l’appliquer tout en mettant l’accent sur certains points, tels que la rupture de certains médicaments en officine», s’est-il adressé à M. Benbahmed et d’exhorter les cadres du ministère à travailler avec lui et le soutenir dans sa mission comme cela était le cas avec l’ex-ministre. «Je vous demande d’être fidèle et rigoureux dans le travail», a-t-il ajouté.

Copyright 2022 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer