Ali Aoun : «C’est une valeur ajoutée à l’économie du pays»

14/12/2023 mis à jour: 13:04
2016
le ministre de l’Industrie et de la Production pharmaceutique, Ali Aoun

Intervenant à l’occasion de l’inauguration de l’usine automobile de la marque italienne Fiat dans la zone industrielle de Tafraoui, le ministre de l’Industrie et de la Production pharmaceutique, Ali Aoun, a indiqué que «l’attrait de l’investissement étranger dans la fabrication automobile est aujourd’hui l’une de nos priorités, en tant que nécessité pour le soutien de différents secteurs et la relance de l’économie nationale»

.Il a ajouté que «de ce point de vue, plusieurs contrats de partenariat gagnant-gagnant seront signés, afin d’acquérir de l’expérience dans ce domaine, de former une main- d’œuvre qualifiée et de travailler à l’intégration de la production de pièces et composants pour atteindre un taux d’intégration significatif, afin de commercialiser la voiture Made in Algeria», soulignant que «désormais, tout projet d’assemblage de pièces et composants sans valeur ajoutée est inacceptable».

M. Aoun a indiqué que le lancement de ce projet sera suivi d’autres projets similaires qui «répondent aux normes d’intégration et de valeur ajoutée dans un avenir durable».

Le premier véhicule de type «Fiat 500» 100 % algérien, produit par l’usine Fiat de Tafraoui, a été commercialisé. L’accord-cadre signé entre les deux parties met l’accent sur la nécessité de développer les activités industrielles liées à la construction automobile, le service après-vente, les pièces de rechange, ainsi que sur le développement de la filière de la construction automobile en Algérie.

 La mise en œuvre de l’accord-cadre est intervenue à la suite de la publication du décret 22-384 daté du 17 novembre 2022, cadre juridique englobant les conditions et les mesures liées aux activités en rapport avec la construction automobile, définissant un nouveau cahier des charges destiné aux importateurs et aux constructeurs automobiles. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.