Aïn Témouchent : Les maires en formation

08/03/2022 mis à jour: 15:55
259

Les 28 P/APC de la wilaya nouvellement installés ont été conviés à une session de formation pour un exercice adéquat de leur mandat. 

Cette formation/information, encadrée par des routiers de l’administration locale, apparait d’autant indispensable que les édiles municipaux nouveaux méconnaissent en général la règlementation en matière de gestion communale. Cela est vérifié ces deux dernières décennies au regard du nombre croissant d’affaires judiciaires dont ont fait les frais des élus, des affaires dont les dessous pour l’opinion publique sont, pour certaines, demeurées obscures. 
 

Concernant les contenus retenus au programme, ils portent sur neuf thèmes dont chacun fera l’objet d’une session, toutes projetées les mois de mars et juin. La première d’entre elles, concernant l’organisation et le fonctionnement de l’APC, a eu pour encadreur l’inspectrice général de la wilaya, un cadre qui suit spécialement la gestion des municipalités et qui est aux premières loges des conflits ou dysfonctionnements des APC. 
 

Le prochain thème portera sur les finances communales, une question cardinale sachant qu’une seule commune de la wilaya n’est pas dans la gêne financière, d’ailleurs non en raison de performances managériales dans sa gestion mais de l’implantation sur son territoire d’une usine électrique qui lui verse une partie de ses taxes. 

Les autres communes arrivent juste à honorer le versement des salaires de leur personnel, ce qui explique leur dépendance par rapport au budget de l’Etat pour boucler le leur. Le troisième thème aura trait aux programmes de développement local et la passation des marchés publics, un autre sujet délicat dont l’inobservance a marqué la chronique locale. 
 

Le cinquième module portera sur l’état civil et en six, ce sont la gestion des ressources humaines et la Fonction publique. Seront également au menu le contentieux, la gestion des risques et leur prévention seront discutée et enfin, la question de la communication clôturera le cycle. 

Néanmoins, l’observateur ne peut manquer de relever la formation prodiguée aurait du profiter également aux autres édiles municipaux de façon à les mettre au même niveau d’information pour une gestion vertueuse des affaires de la collectivité. Par ailleurs, s’il reste que l’opération de formation engagée est nécessaire, la révision du code communal l’est sûrement davantage. 

Copyright 2022 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer