Agrèments de formation professionnelle : Les commissions de wilaya incomplètes

08/11/2023 mis à jour: 06:36
1758
Le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Yacine Merabi

Les facilités accordées par le ministère de la Formation et de l'Enseignement professionnels pour la création de nouveaux établissements privés de formation professionnelle sont insuffisantes. 

C’est le constat de plusieurs candidats qui, après avoir satisfait toute la procédure administrative exigée par le ministère de tutelle pour l’obtention d’un agrément, sont actuellement dans l’expectative. 
 

Renseignements pris, la commission de wilaya, chargée d’étudier les demandes d’agrément, déposées par les fondateurs d’établissements et de donner son avis au ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Yacine Merrabi, est incomplète. 

«Le problème se pose au niveau local», confirment les concernés. «Les membres de la commission siégeant au niveau des directions de la formation et de l'enseignement professionnels des wilayas pour statuer sur les demandes des agréments n’est pas complète. 

En effet, l’arrêté ministériel de cette commission fait état d’au moins que deux nouveaux ministères ne sont pas représentés au niveau local, dont celui de la numérisation et des statistiques. Ce qui bloque la procédure au grand dam des souscripteurs», regrettent-ils. 

Le ministre de la Formation et de l'Enseignement professionnels, Yacine Merrabi, qui sera en visite de travail et d’inspection dans la wilaya d'Annaba, est attendu par les concernés de toute la région est, afin d’espérer une solution à cette problématique qui entre dans le cadre typique de la bureaucratie administrative dont le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a engagé une lutte pour son éradication définitive. 

Rappelons que les conditions de création, d’ouverture et de contrôle de l’établissement privé de formation ou d’enseignement professionnel sont soumis au décret exécutif modifiant et complétant le décret exécutif n° 18-162 du 29 Ramadhan 1439 correspondant au 14 juin 2018. 

La création de l’établissement privé est subordonnée à un agrément accordé par arrêté du directeur de la formation et de l’enseignement professionnels de la wilaya, lieu d’implantation de l’établissement, sur proposition d’une commission de wilaya d’étude des demandes d’agrément pour la création d’un établissement privé.
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.