AEP à Bouira : Le plan d’urgence reconduit

16/03/2023 mis à jour: 03:57
1443

Le déficit important en pluviométrie enregistré durant ces dernières années et l’apparition des premiers signes du stress hydrique a contraint les autorités centrales du pays de prendre des mesures sous forme de plans d’urgence successifs et ce, pour atténuer l’impact de la crise sur l’alimentation en eau potable des populations. 

Le fait de reconduire les plans d’urgence en matière de distribution de l’eau prouve que la situation n’est pas encore totalement satisfaisante. Dans la wilaya de Bouira, ledit procédé, initié il y a deux ans, est désormais maintenu, a déclaré Ismail Abdelkrim, le directeur des ressources en eau (DRE) de la wilaya de Bouira. La reconduction de cette mesure mise en place durant les années 2021 et 2022 vise à assurer un approvisionnement régulier de la population en eau potable. En dépit d’une forte capacité de mobilisation des ressources hydriques, la wilaya de Bouira est très impactée par le stress hydrique. 
 

Des localités notamment celles situées en zones de montagne y compris à proximité des barrages hydrauliques, endurent depuis de longues années une pénurie d’eau. «Un volume avoisinant les 2 millions de mètres cubes a été comptabilisé et ce, depuis les premières pluies de la saison au niveau des trois barrages de la wilaya», a déploré le directeur de wilaya des ressources en eau, Ismail Abdelkrim, soulignant qu’hormis le barrage Tilesdit dans la commune de Bechloul, d’une capacité de 186 millions de mètres cubes et alimentant 16 communes, dont le taux de remplissage est de 41%, les deux autres barrages continuent d’enregistrer une baisse des volumes d’eau stockés. Le barrage Koudiat Acerdoune dans la commune de Malla à l’ouest de Bouira alimentant à lui seul 25 communes des wilayas du centre connaît et une forte baisse du volume d’eau. 

Avec un taux de remplissage de 3%, la situation n’est pas reluisante. L’attention reste portée sur la mobilisation des eaux souterraines et superficielles. «Cinq forages seront mis en service avant le début du mois de Ramadhan», a affirmé le DRE en ajoutant que dix autres projets sont en chantier. Parmi les communes très affectées par la pénurie d’eau, la localité de Guerrouma à l’ouest de Bouira, a rappelé le responsable en précisant que la mise en service de ces forages atténuera un tant soit peu les souffrances des populations locales.                     
 

 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.