Acte de vandalisme à Guelma : Un équipement d’Algérie Télécom saccagé

20/02/2024 mis à jour: 02:30
1667

Depuis dimanche dernier, des clients d’Algérie Télécom à Guelma, notamment des habitants de la nouvelle ville et du POS sud de la ville, déposent des réclamations, dont l’objet est la coupure d’Internet et du téléphone. 

«Ce sont des jeunes qui ont saccagé une armoire d’Algérie Télécom», s’indignent des clients outrés par cette situation anodine. Mais qu’en est-il au juste ? «Oui, en effet, nous avons enregistré un acte de vandalisme dimanche dernier. C’est un entrepreneur qui a donné l’alerte vers 13 heures», a déclaré, hier, à El Watan Yacine Boumakh, directeur général d’Algérie Télécom à Guelma. Et d’expliquer : «Nous avons été contraints de retirer notre équipement. Il est totalement détruit. Le préjudice immédiat est la valeur de cet OCCs (Optical cross-connects).

 Il est estimé à 800 000 DA». Quant à l’impact de cet acte répréhensible sur la clientèle, le DG conclut, «cet équipement est doté de 144 accès, soit 1152 clients. La police a été saisie officiellement. Pour l’heure, il est question de poser un équipement neuf, mais surtout de le sécuriser dans une niche en dur avec pose d’une grille métallique. Quant aux personnes qui ont commis ce saccage, plusieurs témoins nous ont affirmé qu’il s’agit de collégiens du CEM Khalla, situé juste à proximité de l’équipement». 

Nous l’aurons compris, le préjudice d’Algérie Télécom va au-delà de la valeur de son équipement vandalisé puisque c’est à sa charge que la «mise en pose  ou «stand-by» des services d’internet et du téléphone est opérée en fonction des délais de rétablissement relativement longs dans ce cas. 

Quoi qu’il en soit, les procédures administratives et probablement la plainte déposée vont prendre une fâcheuse tournure pour les «garnements» qui ont commis cette bêtise. Affaire à suivre !                                                                                                
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.