Achèvement de la nouvelle jetée du port de Skikda : Sonatrach renforce sa capacité de commercialisation de GNL

14/03/2024 mis à jour: 12:02
3492
Le métanier Ougarta a accosté avec succès au port de gaz de Skikda - Photo : D. R.

Au total, l’Algérie a exporté 13,2 millions de tonnes de GNL en 2023, y compris les livraisons du terminal d’Arzew. Sonatrach exploite quatre installations de production de GNL – trois à Arzew et une à Skikda – d’une capacité nominale totale de 25 millions de tonnes/an.

L’achèvement de l’agrandissement du port pétrolier de Skikda, où un premier méthanier de grande capacité a été amarré avec succès cette semaine, facilite, désormais, le mouvement des navires de dimensions importantes destinés à l’exportation de GNL et permet à Sonatrach d’augmenter sa capacité d’exportation et de viser des marchés plus lointains.

Sonatrach avait déclaré que cette expansion ouvrirait la possibilité aux cargaisons régulières de Skikda d’atteindre les marchés asiatiques. La  nouvelle jetée fait du port de Skikda l’un des plus importants du pays et permet dorénavant de charger des navires de transport de gaz d’une capacité de 220 000 mètres cubes et des pétroliers d’une capacité allant de 50 000 à 250 000 tonnes.

En raison des limitations de chargement, le port de Skikda n’était jusqu’à présent utilisé que pour transporter du GNL vers les marchés voisins du sud de l’Europe,  la jetée ne pouvant recevoir que de petits méthaniers d’une capacité d’environ  70 000 m3 de GNL.

Sonatrach a annoncé, lundi dernier, qu’un grand méthanier avait été amarré avec succès à la nouvelle jetée du port de Skikda,  dans le cadre de l’expansion du port visant à permettre à l’Algérie d’élargir ses capacités de commercialisation de GNL.

«Sonatrach a le plaisir d’annoncer le succès de l’opération d’accostage et d’amarrage du premier grand navire transporteur de gaz naturel liquéfié Ougarta dans le nouveau port de gaz naturel liquéfié ‘‘EM3’’ à Skikda.

Cette opération a été menée avec succès le 9 mars 2024 et a impliqué des tests de haut niveau pour assurer la préparation du port à accueillir les navires de manière efficace et sécurisée, après l’expansion du port pétrolier de Skikda», souligne Sonatrach dans un communiqué.

«Cette réalisation reflète l’engagement de Sonatrach à renforcer les capacités d’expédition et de déchargement au niveau du port de Skikda. Grâce à ce projet, la région industrielle de Skikda bénéficiera d’une structure portuaire maritime, renforçant ainsi sa position en tant qu’un des ports les plus importants d’Algérie.»

En ce qui concerne les informations techniques sur le navire Ougarta appartenant à  Hyproc Shipping Company, filiale de Sonatrach, le groupe indique qu’il s’agit  d’un transporteur de gaz naturel liquéfié d’une longueur  totale de  291 mètres et de 46 mètres de largeur.

Les travaux visant à augmenter la capacité du port comprenaient le remplacement de deux réservoirs de GNL par un nouveau réservoir de 150 000 m3 et la construction d’une nouvelle jetée pour desservir l’installation de production de GNL de Skikda, d’une capacité de 4,5 millions de tonnes/an.

En 2023, Skikda a fourni 27 cargaisons de GNL transportant environ 4 millions de tonnes de GNL principalement vers les marchés de France, d’Italie et d’Espagne, mais également du Royaume-Uni et de Grèce, selon les données de S&P Global Commodity Insights.

Au total, l’Algérie a exporté 13,2 millions de tonnes de GNL en 2023, y compris les livraisons du terminal d’Arzew. Sonatrach exploite quatre installations de production de GNL – trois à Arzew et une à Skikda – d’une capacité nominale totale de 25 millions de tonnes/an.

Le PDG de Sonatrach a souligné lors de la tenue du Forum du GECF à Alger qu’en matière  de gaz liquéfié, 22,5 milliards de M3 ont été livrés aux complexes GNL d’Arzew et de Skikda en 2023, tandis que la production de GNL avait atteint durant la même année une quantité de 13 millions de tonnes (soit 29 millions de M3, soit 17,22 millions de TEP).

L’Organisation des pays arabes exportateurs de pétrole (OPAEP) avait récemment souligné dans un rapport que «l’Algérie a enregistré, en 2023, d’excellentes performances en matière d’exportation de gaz naturel liquéfié (GNL), confortant ainsi sa place de ‘‘fournisseur fiable’’ et de plus grand exportateur de GNL en Afrique, avec le taux de croissance de ces exportations le plus élevé à l’échelle arabe».

L’Algérie a exporté en 2023 un total de 13 millions de tonnes de GNL, chiffre le plus élevé depuis 2010, contre 10,2 millions de tonnes exportées en 2022, soit «un taux de croissance annuel de 26,1%, le taux le plus élevé à l’échelle arabe en 2023», a précisé l’OPAEP dans un rapport répercuté par l’APS.

«La Turquie occupe la première place sur la liste des pays importateurs de gaz liquéfié d’Algérie, avec plus de 4,3 millions de tonnes importés, chiffre qui dépasse les engagements convenus entre les deux partis fixés à 3,2 millions de tonnes par an, ce qui réaffirme la place de l’Algérie en tant que fournisseur fiable pour le marché turc», indique la même source.

La liste des grands importateurs de GNL algérien compte, également, la France qui occupe la deuxième place avec 3,2 millions de tonnes, l’Italie en troisième place avec un total de 1,8 million de tonnes, l’Espagne en quatrième place avec un total de 1,4 million de tonnes ainsi que la Chine avec un total de 0,4 million de tonnes, ajoute l’Organisation des pays arabes exportateurs de pétrole.
 


 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.