Accrochés par le Paradou-AC à Tizi Ouzou : Les Canaris promettent de se ressaisir face à l’USMK

24/09/2023 mis à jour: 20:45
1807

Après son  succès, à l’extérieur, face au NC Magra, à l’occasion de la première journée de la nouvelle saison sportive dans le championnat national de Ligue 1 Mobilis, la JSK n’a pas su continuer sur la même lancée, vendredi, au stade du 1er Novembre de Tizi Ouzou où elle a accueilli, à domicile, la formation du Paradou AC. 

Cette dernière a contraint l’équipe locale au partage des points dans une rencontre  qui s’est déroulée devant gradins pleins. Le stade a été pris d’assaut par des milliers de supporters de la JSK qui n’ont pas cessé d’encourager les Canaris jusqu’à l’ultime minutes des débats. 

Ces derniers se sont terminés sur un score de parité qui arrange beaucoup plus les affaires du Paradou, une équipe qui est repartie de Tizi Ouzou avec un point dans les bagages. Il faut dire que les Jaune et Vert ont dominé la partie pratiquement de bout en bout durant  tout le match en se procurant plusieurs actions de scorer. 

Toutefois, souvent par excès de précipitation, ils ont raté de nombreuses occasions de concrétiser. On note le centre, durant les dix premières minutes de jeudi,  de Mammeri vers Boukhenchouche mais ce dernier n’a pas su bien exploiter cette occasion d’ouvrir la marque et donner l’avantage à ses coéquipiers. Ces derniers sont revenus mainte fois à la charge afin de tenter de surprendre la défense adverse. Cependant, le gardien du Paradou AC, Moussaoui, a sauvé son équipe d’un but à la 45’ en  déviant en corner un tir de Mouaki. 

Une occasion en or raté par les Canaris  qui ont essayé d’imposer un pressing constant sur leurs homologues mais sans parvenir à inscrire au moins l’unique but de la victoire. Ils se sont ainsi fait accrocher par une équipe qui jouait aussi le maintien la saison dernière. Les poulains de l’entraineur Youcef Bouzidi se déplaceront vendredi prochain  à Khenchela pour croiser le fer avec la formation locale qui jouera devant son public. Un match qui s’annonce difficile pour les protégés du président Achour Chelloul. 

Les camarades de Redjem et de Boualia sont, sans doute, conscients de l’importance de cette rencontre pour faire oublier aux supporters de la JSK le semi-échec concédé, vendredi,  au Paradou AC, à Tizi Ouzou. Ils reconnaissent que leur équipe est dans l’obligation de se ressaisir après son semi-échec concédé devant le Paradou-AC. Ils promettent de revenir de Khenchela avec un bon résultat. 

Le coach des Jaune et Vert, Youcef Bouzidi, a estimé, lors de la traditionnelle conférence de presse de fin de match, que ses joueurs n’ont pas bien joué. Ils ont, a-t-il reconnu, raté plusieurs occasions nettes de scorer. «Je pense que les joueurs  croyaient qu’un match à domicile est dans la poche  alors que   toutes les rencontres sont décisives. 

Pour eux, c’est la rencontre avec Khenchela qui est un vrai test après la victoire face à Magra alors qu’ils ont oublié qu’ils doivent gagner, d’abord, à domicile face au Paradou», a-t-il souligné, tout en précisant que ce semi-échec ne doit pas beaucoup influencer sur le moral de l’équipe car, a-t-il ajouté, le championnat ne vient que de commencer. «Nous allons décortiquer la rencontre durant la semaine pour voir où sont les failles que ne devons colmater pour les prochaines rencontres. 

Ce n’est pas la fin du monde de faire un match nul à domicile surtout après une victoire à l’extérieur. Il y a quelques mois, nous jouions  notre survie et aujourd’hui, nous sommes en début de saison. Il n’y a rien de grave», a-t-il rassuré                                                                               
 

Copyright 2023 . All Rights Reserved.