Aboubakr Esseddik Boucetta. Wali de Tipasa : «La situation est maîtrisée et stable»

27/05/2023 mis à jour: 23:45
1468

Les différents services, poursuivaient, vendredi, pour la deuxième journée consécutive, leurs efforts face aux dégâts occasionnés par les intempéries qui ont touché, jeudi, plusieurs communes de l’est de la wilaya de Tipasa, et permettre ainsi un retour progressif à la vie normale, a-t-on appris des services de la wilaya.

Les équipes de secours et les services de la Gendarmerie nationale ont procédé à la réouverture des différents axes routiers partiellement fermés en raison de l’élévation du niveau d’eau, notamment la voie express reliant Tipasa et Alger, la RN 11 traversant les communes côtières (Douaouda, Fouka, Bou Ismail, Bouharoun, Ain Tagourait), et la RN 110 reliant la commune d’Oued Alleug dans la wilaya de Blida et Koléa à Tipasa.

Les services de la société de distribution d’électricité et du gaz ont réapprovisionné les communes de Chaiba, Fouka, Bou Ismail, Douaouda et Khemisti en énergie électrique coupée «par précaution» pour éviter tout éventuel dégât en raison de l’élévation du niveau des eaux et l’effondrement partiel de certaines constructions. 

Le wali de Tipasa, Aboubakr Esseddik Boucetta, s’est rendu vendredi dans les communes de l’Est où il a constaté l’ampleur des dégâts occasionnés et s’est enquis des différentes opérations liées notamment à l’élimination des débris, l’aspiration des eaux, la maintenance des routes et des réseaux d’eaux pluviales.

Les services de la wilaya ont affirmé que «la situation est maitrisée et stable» suite à ces intempéries causées par de fortes averses (100 mm), soulignant que les services de l’Etat restent mobilisés jusqu’au retour  définitif à la vie normale.

De son côté, la société «SEAAL» a annoncé le lancement d’une vaste opération d’évaluation et d’intervention au niveau des infrastructures du secteur de l’hydraulique, en coordination avec toutes les parties concernées, en application des instructions du ministre du secteur et du wali de Tipasa, selon un communiqué de la société.

L’opération concerne les régions de Fouka, Koléa et Bousmaïl, les plus touchées par les intempéries, en mobilisant d’importants moyens matériels et humains, notamment des «équipes d’assainissement» supervisant 6 équipes d’intervention outre la mobilisation de 6 camions hydrauliques, plusieurs engins et deux pompes.

Cette opération spéciale prévoit également le déploiement de «groupes de distribution» chargés de suivre le travail de 3 équipes afin de garantir le bon déroulement du programme de distribution en cours et de fournir de l’eau potable aux habitants à l’aide de 5 camions-citernes dans les régions susceptibles de connaître des perturbations dans la 
distribution. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.