8e édition du festival Al Andalus de Montpellier : Participation de l’Algérie

22/04/2024 mis à jour: 20:48
664
Manel Guerbi, chanteuse

L’Algérie à travers ses musiciens participera à la 8e édition du Festival international de musique andalouse qui se déroulera du 15 au 27 avril à Montpellier, en France.

Organisé par l’association Dard’Art, le  festival Al Andalus a arrêté une programmation des plus intéressantes,  répartie entre  conférences, master-class,  expositions  artistiques et des concerts,  sous la houlette du  talentueux violoniste algérien Rabie Houti. 

 A travers cet événement international, le commissariat du festival s’assigne plusieurs objectifs dont celui de renforcer le dialogue entre les deux rives de la Méditerranée au travers d’un héritage musical commun, rendre accessible au plus grand nombre la richesse et la diversité de la culture méditerranéenne et valoriser et faire perdurer le patrimoine ancestral qu’est la musique arabo-andalouse. 

Pour le directeur artistique et musicien Rabie  Houti, le festival en question est un condensé de  tradition musicale  espagnole, de sonorités arabo-andalouses. «Le  public pourra aller à la découverte   de belles sonorités occidentales et orientales, rehaussées d’une harmonie des plus étudiées», nous dit-il. Toujours, selon notre interlocuteur, le festival  Al Andalus de Montpellier contribue activement à  renforcer le lien entre Montpellier et Tlemcen, ville jumelle et grand siège de la musique arabo-andalouse en Algérie. 

«Le festival Al Andalus vise à rendre la culture, dans toute sa diversité, accessible à tous, en renforçant le dialogue entre les deux rives de la Méditerranée. Al Andalus est un réel espace d’échanges et de convivialité où se croisent les cultures, les générations et les catégories sociales.» Les événements se déroulent dans différents quartiers de la ville de Montpellier et différentes villes de sa Métropole. Les lieux de diffusions ciblés sont notamment les médiathèques et les salles de spectacles. 

Cette édition 2024 se caractérise, également, par un stage de musique arabo-andalouse en direction  des élèves du Conservatoire à rayonnement régional, un atelier suivi d’un concert pédagogique à destination du jeune public et des concerts de pratique amateur. Ainsi, l’Algérie brillera à travers la prestation à thème de sa pléiade de musiciens notoires. Ces derniers se succéderont sur la scène du festival  Al Andalus. 

Parmi ces derniers, citons entre Manel Gherbi, Abbès Righi, Dendana, Fethi Tabet et Lazhar  Zennou.  Mieux encore, l’ensemble  de musique arabo-andalouse Dar Al Andalus réunira de nombreux musiciens pour un spectacle entre tradition et modernité. 

Cet ensemble vocal et instrumental - violon, piano, guitare, banjo, oud, derbouka, tar - fera voyager à coup sûr le public de l’autre versant de la Méditerranée au travers de chants populaires arabo-andalous, de morceaux hawzi et chaâbi.  

Dans le volet des arts plastiques, une exposition de céramique proposée par l’Atelier Ceramain autour de la création céramique artisanale d’inspiration méditerranéenne est à l’honneur. 

L’artiste peintre algérienne Ghizlene – qui a hérité de l’amour pour la céramique de son père, artiste et architecte – a développé une passion pour cet art. Ainsi, elle dévoile son savoir-faire. Après des études approfondies et des stages de perfectionnement, elle a façonné un style unique d’art mural, influencé par les traditions méditerranéennes. 

Ses créations se distinguent par leur élégance intemporelle et l’utilisation audacieuse de couleurs vives, reflétant son goût pour l’esthétique maximaliste. Basée à Montpellier, elle  affirme qu’elle utilise diverses techniques, notamment l’émail cloisonné et la technique délicate du cerne émail pour créer des carreaux en terre cuite magnifiés sur ses propres tableaux en bois. Son travail apporte une touche artistique unique et éclatante à tout intérieur.
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.