69e anniversaire du déclenchement de la guerre de libération nationale : La Révolution du 1er Novembre a consacré l’unité de la nation

01/11/2023 mis à jour: 04:19
APS
7517
lIl faut continuer à s’inspirer des valeurs de cette grande Révolution, lesquelles «traduisent les plus nobles valeurs d’humanité, de tolérance, de solidarité et de dignité».

La glorieuse Révolution du 1er Novembre 1954 contre une colonisation de peuplement des plus abjectes a incarné le nationalisme du peuple algérien et consacré l’unité et la cohésion de la nation, ont affirmé des professeurs universitaires.

 «Événement phare et étape charnière dans l’histoire de l’Algérie, la glorieuse Révolution du 1er Novembre 1954 contre une colonisation de peuplement des plus abjectes a clairement incarné le nationalisme du peuple algérien et consacré l’unité et la cohésion de la nation tout entière», a souligné l’universitaire Rabah Lounissi dans une déclaration à l’APS. Il faut continuer à s’inspirer des valeurs de cette grande Révolution, notamment des idées et principes contenus dans la Déclaration du 1er Novembre, lesquels «traduisent les plus nobles valeurs d’humanité, de tolérance, de solidarité et de dignité», a-t-il insisté, soulignant la nécessité d’immortaliser cette Révolution. 

De son côté, le professeur d’histoire à l’Université d’Alger, Allal Bitour, a soutenu que la Révolution de libération «constitue une étape charnière et décisive dans l’histoire de la mémoire nationale, riche en épopées, en ce qu’elle a été couronnée par le recouvrement de la souveraineté nationale». «Avec les sacrifices et les hauts faits qu’elle incarne, la Révolution de libération est une source d’inspiration intarissable pour de nombreux peuples en lutte contre la tyrannie et l’injustice dans le monde», a-t-il estimé, appelant à «s’intéresser davantage à ce pan glorieux de la mémoire nationale» et à «transmettre les principes et les fondements de la Révolution du 1er Novembre aux générations futures».

 A ce propos, il convient de rappeler que l’Etat attache un intérêt particulier à la question de la mémoire, à travers ses différentes institutions, à leur tête le ministère des Moudjahidine et des Ayants droit, conformément aux engagements du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, en faveur de la consécration de la mémoire nationale et des valeurs et idéaux de la Révolution du 1er Novembre 1954 auprès des générations montantes. Cette démarche trouve son illustration dans la promotion de l’écriture de l’histoire de la Révolution et son enseignement aux générations montantes, eu égard à son rôle dans le renforcement de la construction du système de valeurs et dans l’approfondissement de l’identité nationale. 
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.