54e édition de la Foire internationale d’Alger : La Safex veut voir plus grand

27/06/2023 mis à jour: 12:00
1676
La 54e édition de la foire internationale d'Alger a drainé une foule nombreuse - Photo : H. Lyès

Le DG de la Safex a annoncé que l’Algérie s’est portée candidate à l’organisation de la Foire commerciale intra-africaine (IATF) de 2025, un évènement commercial continental important. La Safex revient à ses missions de promotion de la production algérienne au niveau international.

La 54e édition de la Foire internationale d’Alger, qui a pris fin dimanche (20 au 25 juin), a été «un franc succès», avec 28 pavillons officiels installés et la présence de 30 pays, a indiqué le directeur général de la Société algérienne des foires et exportations (Safex), Karim Boukadoum.

La 54e FIA a «été particulière et a constitué un mix entre un Salon professionnel et grand public avec accueil de plusieurs délégations étrangères. Le grand public et les professionnels ont été au rendez-vous», a-t-il mentionné sur les ondes de la Chaîne 3 de la Radio nationale.

Près de 640 exposants, algériens et étrangers ont pris part à cette édition de la FIA, avec l’Italie comme invité d’honneur de cet événement économique de grande importance, organisée sous le haut patronage du président de la République.

La Safex revient, par ailleurs, à ses missions de promotion de la production algérienne au niveau international, a-t-il souligné, annonçant l’ouverture prochaine de futurs showrooms à travers des succursales en Mauritanie, au Sénégal et au Niger.

L’ouverture de showrooms dans deux autres pays africains, à savoir la Côte d’Ivoire et le Cameroun, constitue la seconde étape de ce plan de redéploiement, a-t-il détaillé.

«Ce déploiement au niveau africain fait suite aux instructions données par le président de la République, en décembre 2022», a-t-il soutenu, précisant que la Safex disposait déjà de sièges de showrooms au niveau de Nouakchott et de Dakar et qui sont en travaux d’aménagement.

Au niveau du continent européen, le plan de développement de la Safex prévoit l’ouverture de succursales à travers certains pays avec lesquels l’Algérie partage des intérêts, a-t-il avancé.

Par ailleurs, le DG de la Safex a annoncé que l’Algérie s’est portée candidate à l’organisation de la Foire commerciale intra-africaine (IATF) de 2025, un événement commercial continental important.

Il a ajouté que l’ensemble des grands bailleurs et grands opérateurs économiques africains internationaux participent à cette foire et que l’Algérie souhaite, à travers sa candidature, «capter ces investissements».

«Le retour de l’Algérie sur la scène politique internationale doit être suivi par un retour sur la scène économique au niveau du continent africain qui constitue notre berceau naturel», a encore souligné M. Boukadoum.

Il est à signaler que cette année, la nouveauté réside également dans le fait que les start-up algériennes ont pris part à la 54e édition de la FIA avec un ensemble de projets et d’innovations qui visent à apporter des solutions pratiques innovantes dans plusieurs domaines, mettant en avant leurs grandes capacités à la compétitivité et dans l’accompagnement des grandes sociétés.

Plusieurs nouveautés auxquelles sont parvenues les start-up algériennes ont été mises en avant, en ce qui a trait particulièrement à l’aspect de lutte contre les incendies, la santé, l’agriculture, les technologies et les finances, d’autant plus que la manifestation a constitué une occasion propice pour ces entreprises, en vue de tirer profit des expériences et expertises des pays participants, dans l’objectif d’échanger les connaissances.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.