50 milliards pour un projet de stade toujours en chantier à Bouira : Scandales en série dans le secteur de la Jeunesse et des Sports

12/03/2023 mis à jour: 01:58
2050

Les scandales de gestion des deniers publics se suivent, se ressemblent et se succèdent dans la wilaya de Bouira. En effet, le secteur de la jeunesse et des sports connaît ces derniers temps plusieurs affaires liées à la mauvaise gestion et réalisation des projets. 

Les exemples sont légion. Le stade Rabah Bitat d’une capacité de 15 000 places, de l’Office des parcs omnisports (OPOW) est dans une piteuse état. Des vidéos et images illustrant l’état lamentable dans lequel se trouve la pelouse sont relayées sur les réseaux sociaux. Des internautes scandalisés appellent les autorités à ouvrir une enquête mais surtout identifier les responsabilités de chacun.

Depuis le lancement du projet au début des années 1990, le projet a déjà consommé une enveloppe dépassant les 250 milliards de centimes sans que l’établissement ne soit livré et exploité par les associations sportives. Rencontré dernièrement, le directeur de l’OPOW, a déclaré que le stade est fermé à toute activité sportive et ce, depuis 2012. 

Doté principalement d’un gazon naturel, la réhabilitation de la pelouse nécessite une autre enveloppe dont le montant est évalué à 6 milliards de centimes a-t-on indiqué de la direction de l’OPOW. Dans la wilaya de Bouira, la gestion des installations sportives se pose avec acuité. Le délabrement dont se trouvent la quasi-totalités des établissements sportifs notamment les piscines et autres salles de sports est le résultat d’un laisser-aller flagrant.

 Le ministre de la tutelle est interpellé sur ce dossier suscitant des questionnements, car l’immobilisme qui frappe ce secteur où des milliards ont été injectés et consommés. Jusqu’à quand ?   

Copyright 2024 . All Rights Reserved.