4e édition du Prix du président de la République de la littérature et de la langue amazighes : Promotion de la créativité tamazight

13/01/2024 mis à jour: 18:00
APS
725

Dans ce cadre, le lauréat du premier prix dans la catégorie «Littérature d’expression amazighe et traduite en tamazight», l’enseignant de langue amazighe, Alaeddine Tafssast (Batna), a déclaré à l’APS que ce Prix était «une excellente initiative du président de la République pour encourager la créativité dans cette langue qui porte l’identité nationale et sauvegarde la mémoire et le legs culturel national», précisant que son roman primé abordait «la question de l’attachement aux valeurs et aux principes face aux vicissitudes de la vie». 

La chercheuse Aïcha Hadrani (Batna), lauréate du deuxième prix dans la catégorie «linguistique» pour son  Petit dictionnaire Tachawit-Tachawit (langue locale de Tkukt), a fait part de sa joie d’avoir remporté ce prix, qui encourage, a-t-elle dit, à «poursuivre la recherche sur le patrimoine culturel immatériel, la littérature amazighe et d’autres spécialités techniques et scientifiques». 

De son côté, Fadia Tidjet (Béjaïa), lauréate du premier prix dans la catégorie «Recherches sur le patrimoine culturel immatériel amazigh» pour son travail sur «les traditions et les coutumes relatives à l’apiculture et à la fabrication du miel en Kabylie», s’est dite fière de cette distinction, adressant ses remerciements et sa gratitude aux organisateurs de l’événement. 

La lauréate du deuxième prix dans la même catégorie pour son étude sur «les jeux populaires dans les Aurès», la journaliste Hamida Chouchane (Batna) a estimé que cette distinction «la motive à mener d’autres recherches dans différents domaines liés aux traditions afin de contribuer à la préservation des composantes de cette mémoire populaire pour sa transmission aux générations futures». 

Pour sa part, l’enseignant de la langue amazighe, Tarek Iftène (Tizi Ouzou), lauréat du troisième prix dans la catégorie «Recherches scientifiques et technologiques et numérique» pour le développement d’une application de livres audio numériques en tamazight, a salué cette distinction qui est, a-t-il dit, «de nature à encourager les chercheurs dans les différents domaines liés à la langue et à la culture amazighes», ajoutant que ce prix «l’incite à développer de nouvelles applications de livres numériques pour mettre en valeur la littérature, la créativité et la recherche en langue amazighe». Il a en outre précisé que l’application primée comprenait «50 livres audio numériques gratuits destinés aux étudiants et chercheurs en linguistique amazighe». 

Dans leurs déclarations à l’APS, d’autres lauréats ont salué l’initiative du président de la République de création de ce prix et l’intérêt qu’il porte personnellement à la créativité scientifique et intellectuelle dans le domaine de la littérature et de la langue amazighes, estimant que le prix du président de la République permettait de faire connaître et de mettre en valeur les efforts des acteurs contribuant à la promotion de cette langue. 

La 4e édition du Prix du président de la République de la littérature et de la langue amazighes, qui s’est déroulée au Centre international de conférences (CIC) Abdelatif Rahal, s’inscrit dans le cadre des festivités organisées par le Haut-Commissariat à l’amazighité (HCA) à l’occasion du Nouvel an amazigh, sous le haut patronage du président de la République, en concrétisation de l’un de ses 54 engagements en faveur de la préservation et de la consolidation des composantes de l’identité nationale et de la promotion de la recherche sur la littérature et la langue amazighes.  
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.