10e séminaire sur la sécurité internationale à Moscou : Chengriha plaide pour le maintien de la paix dans le monde

18/08/2022 mis à jour: 07:43
601

Le chef d’état-major de l’ANP, le général d’armée Saïd Chengriha, a plaidé pour le maintien de la paix dans le monde, dans un contexte international marqué par de vives tensions entre grandes puissances. S’exprimant en visioconférence lors du 10e séminaire sur la sécurité internationale à Moscou, le chef d’état-major de l’ANP a appelé la communauté internationale à prendre conscience de «l’importance du maintien de la paix dans le monde, en se focalisant sur la sécurité humanitaire et en prenant en charge les véritables causes des crises dans le monde en général et en Afrique en particulier». 

Pour ce faire, le général d’armée Saïd Chengriha a évoqué l’impérieuse nécessité de renforcer «les capacités militaires en vue d’atteindre l’efficacité requise dans le domaine de la lutte contre le terrorisme et la criminalité organisée transfrontalière». La mobilisation massive de la communauté internationale est, selon lui, plus qu’indispensable pour juguler ce fléau qui n’épargne aucun continent ni aucun pays. «Je vous le confirme aujourd’hui que l’expérience acquise tout au long des années passées durant notre lutte contre le terrorisme, nous a prouvé que nul pays n’est à l’abri de la menace terroriste et de ses ramifications et que la lutte contre ce phénomène ne pourra jamais être du ressort d’un seul pays», a souligné le chef d’état-major de l’ANP pour lequel cette conférence «constitue une opportunité pour l’échange de points de vue et l’évaluation des sujets ayant trait à la sécurité internationale». 
 

Revenant sur les spécificités des défis sécuritaires auxquels fait face le continent africain, le général d’armée Saïd Chengriha a estimé que l’instabilité quasi chronique et l’insécurité empêchent de nombreux pays africains de profiter de leurs richesses. «Effectivement, l’Afrique riche en ressources, avec une croissance démographique et des atouts considérables, à l’instar de la biodiversité, des ressources souterraines, des réserves énergétiques et hydriques, se trouve face à une situation complexe d’instabilité politico-économique engendrée par de nombreux défis sécuritaires et économiques», a relevé le chef d’état-major, qui plaide pour un plus grand soutien et un accompagnement plus intense de la communauté internationale.«Cette situation fragile a déstabilisé un nombre de pays et impacté leurs économies et leur sécurité, faisant de l’Afrique le fief des activités criminelles qui répandent la menace terroriste et la criminalité organisée transfrontalière multiforme», a-t-il ajouté. A souligner que cette 10e conférence de Moscou sur la sécurité internationale s’est tenue en pleine guerre entre la Russie et l’Ukraine.

Copyright 2023 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer