Zone d’activités Saliba à Baraki (Alger) : Des citoyens réclament leurs actes de propriété

18/07/2023 mis à jour: 13:13
2627
Photo : D. R.

Une vingtaine de bénéficiaires de parcelles de terrains se trouvant au niveau de la zone d’activités Saliba, dans la commune de Baraki, attendent leurs actes de propriété depuis 39 ans.

Ces citoyens, qui sont entrés dans une longue et interminable expectative, en appelle au wali d’Alger pour la régularisation de leur situation, d’autant plus qu’ils sont détenteurs de tous les documents administratifs les confortant dans leur position de propriétaires légaux.

Ces citoyens, qui n’ont cessé depuis près de 40 ans de réclamer leurs actes de propriété, avaient obtenu ces parcelles suite à leur expropriation pour la réalisation de l’hôtel Sofitel au Hamma. l’Agerfa, à qui incombe la responsabilité d’attribuer à ces citoyens des actes de propriété, n’a hélas rien fait à ce jour. D’après nos interlocuteurs, les dossiers qu’ils ont déposés auprès de cet organisme sont complets.

Aucun document ne manque, y compris les permis de construire et les arrêtés d’expropriation, dont la date remonte au milieu des années 1980. Seulement, l’APC de Baraki retarde, on ne sait d’ailleurs pour quelle raison, la remise à l’Agerfa de documents indiquant l’acquittement de ces citoyens du prix de ces parcelles, fixé à 17 millions de centimes (selon le coût de 1986).

Cette situation de blocage, qualifiée par ces citoyens frondeurs d’«intentionnelle», donne lieu à des interprétations, tout à fait légitimes, quant aux véritables intentions des responsables de l’APC de Baraki, qui, selon des indiscrétions, voudrait revoir à la hausse le prix de la vente, chose qui est contraire à la réglementation.

 

 

 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.