Vietnam : peine de mort pour neuf personnes accusées de trafic de drogue

22/01/2024 mis à jour: 03:03
1150

La justice vietnamienne a rendu son verdict dans une affaire de trafic de drogue impliquant des liens avec le Laos voisin, condamnant neuf individus à la peine de mort, selon un média d'État relayé le 22 janvier. 

Le tribunal de Nghe An a jugé coupable la cheffe de la bande, Tran Thi Mau, âgée de 56 ans, ainsi que huit complices, les condamnant à la peine capitale. Deux autres personnes ont été condamnées à la réclusion à perpétuité. Ce jugement intervient à l'issue d'un procès de trois jours, comme rapporté par VNExpress.

Le groupe était impliqué dans le transport de stupéfiants prohibés depuis le Laos vers le Vietnam, en rétribuant des habitants locaux pour traverser la jungle de nuit afin d'éviter les forces de l'ordre, selon les informations officielles. Entre la fin de l'année 2021 et leur arrestation en mai 2022, les trafiquants ont réussi à introduire clandestinement 105 kilos de méthamphétamines, d'héroïne et de drogues synthétiques, indique la même source.

Amnesty International signale que le Vietnam a prononcé la peine de mort pour au moins 119 personnes en 2021, un chiffre parmi les plus élevés au monde. L'organisation souligne également le manque de transparence imposé par le régime communiste sur le nombre réel d'exécutions. Le Vietnam a adopté une position très stricte en matière de drogues illicites. En novembre de l'année dernière, 18 personnes, dont deux Sud-Coréens et un Chinois, ont été condamnées à mort pour trafic de drogue.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.