USTHB de Bab Ezzouar : Deuxième campagne de vaccination

19/01/2022 mis à jour: 14:36
301
Campagne de vaccination dans les établissements universitaires / Photo : D. R.

50% des travailleurs et étudiants du secteur universitaire de la capitale ont pris la première dose du vaccin.

La deuxième campagne de vaccination contre la Covid-19 en milieu universitaire a été lancée au niveau de 14 établissements universitaires à travers le pays, après la première campagne qui a eu lieu en juillet dernier avant la rentrée sociale. 

Accompagné de M. Saïd Seghour, conseiller au ministère, l’inspecteur général du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, M. Mohamed Cherif Saba, qui a supervisé le lancement de cette campagne à l’Université des sciences et de la technologie Houari Boumediène (USTHB), à l’Université d’Alger 3 à Dély Ibrahim et à Alger 2 à Bouzaréah, a affirmé que cette campagne organisée au profit de la famille universitaire se poursuivra pendant plusieurs semaines ou encore toute l’année. 

Cette opération, la deuxième du genre, vise à vacciner 65 000 enseignants, 135 employés administratifs et techniques et au moins 50% des étudiants au niveau national, pour assurer le fonctionnement de l’université et l’enseignement en présentiel, particulièrement les unités d’enseignement essentielles et méthodologiques. 

A cette occasion, il a rappelé le décret du Premier ministre, ministre des Finances, M. Aïmene Benabderrahamne, concernant l’utilisation du passeport sanitaire, soulignant que le ministère œuvre à cet effet à assurer la sécurité de l’Université. 

Pour sa part, le recteur de l’Université de Bab Ezzouar, M. Djamel Eddine Akratche, a expliqué que «50% des travailleurs et étudiants ont pris la première dose du vaccin», prévoyant le succès de cette deuxième opération. 

De son côté, le conseiller au ministère de l’Enseignement supérieur, M. Said Seghour, a exprimé son «regret» pour la réticence de la famille universitaire à se faire vacciner, évoquant l’impact de plusieurs facteurs, dont les réseaux sociaux, qualifiant cette campagne de «nouveau départ» qui permettra la reprise de l’enseignement en présentiel. 

Le même responsable a salué la participation des syndicats du secteur, des représentants étudiants et des œuvres universitaires pour convaincre le plus grand nombre possible de la composante du système universitaire de rejoindre cette campagne à travers le pays, soulignant qu’il est prématuré d’évaluer le taux de vaccination depuis le lancement de la première campagne. 

De son côté, le recteur de l’Université d’Alger 2 de Bouzaréah, M. Said Boumaiza, a affirmé que l’université «a mis tout son poids pour fournir les moyens nécessaires» en coordination avec le centre médical de l’université et une équipe de l’établissement de santé de proximité relevant de la même commune, qui a mis à la disposition de l’université une ambulance équipée, avec la participation des éléments de la Protection civile, de la sûreté nationale et des représentants des syndicats des enseignants et des étudiants.

Copyright 2022 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer